Nous suivre Info chimie

abonné

Recyclage : BASF met la main sur Quantafuel

Aurore Gayte

Sujets relatifs :

, ,
Recyclage : BASF met la main sur Quantafuel

BASF s'est lancé en 2018 dans le projet ChemCycling

© BASF

BASF va investir 20 millions d’euros dans Quantafuel, un spécialiste de la pyrolyse des déchets plastiques mixtes et de la purification de l’huile de pyrolyse, basé à Oslo, en Norvège. Ensemble, les deux entreprises souhaitent « poursuivre le développement de la technologie de recyclage chimique de Quantafuel consistant en un processus intégré de pyrolyse et de purification, en vue d’optimiser les rendements pour une utilisation en tant que matière première dans la production de produits chimiques ». Dans un deuxième temps, Quantafuel prévoit également de céder la technologie développée conjointement à d'autres parties.

Quantafuel envisage de mettre en service une usine de pyrolyse et d'épuration d'une capacité d'environ 16 000 tonnes par an à Skive, au Danemark, fin 2019. BASF utilisera les matières ainsi produites dans son projet ChemCycling afin de développer le marché des plastiques recyclés chimiquement, a précisé le groupe allemand. Sur son site de Ludwigshafen, les matières premières recyclées seront intégrées à la production, remplaçant ainsi partiellement les ressources fossiles. « Une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L’Arabie Saoudite et la Russie signent de nouveaux accords

L’Arabie Saoudite et la Russie signent de nouveaux accords

Alors que ses relations avec l’Europe et les Etats-Unis sont au plus bas depuis la crise de Crimée de 2014, la Russie poursuit ses investissements et son rapprochement géopolitique avec la région du Golfe, avec entres[…]

16/10/2019 | RussieArabie Saoudite
Shell et AMG forment une joint-venture

Shell et AMG forment une joint-venture

Gazprom et Linde signent plusieurs accords

Gazprom et Linde signent plusieurs accords

Mol et Thyssenkrupp ont posé la première pierre de leur futur complexe hongrois

Mol et Thyssenkrupp ont posé la première pierre de leur futur complexe hongrois

Plus d'articles