Nous suivre Info chimie

BASF ouvre un pilote pour les supraconducteurs

A.F.
BASF ouvre un pilote pour les supraconducteurs

Le géant allemand a mis en service une nouvelle unité pilote pour la fabrication de supraconducteurs à haute température. Localisé à Rheinbach (Allemagne), ce pilote est basé sur un procédé de fabrication chimique développé en interne. Il dispose d'une capacité cinquante fois plus importante que les autres unités laboratoires de BASF pour ce type de produits. Exploitée par la filiale Deutsche Nanoschicht, cette unité permettra de fabriquer des prototypes de câbles supraconducteurs pour des applications dans les réseaux électriques. Comparés aux câbles conventionnels, les câbles supraconducteurs peuvent transmettre le courant électrique avec une perte négligeable et sont capables de transporter une quantité plus grande d'énergie. Pour produire ses supraconducteurs à haute température, Deutsche Nanoschicht utilise un procédé de revêtement basé sur le dépôt d'une solution chimique. Ainsi, des films très minces de matériaux supraconducteurs et plusieurs couches tampons sont appliqués à une bande métallique. « Notre procédé de fabrication est hautement évolutif. Nous prévoyons de mettre en opération une unité à grande échelle à moyen terme », a révélé Guido Voit, le directeur général de BASF New Business.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles