Nous suivre Info chimie

BASF prévoit de vendre un site suisse

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe allemand souhaite céder sa business unit Conica Sports Surfaces, et par là même occasion son site de Schaffhausen, en Suisse, où est implanté également le siège social de cette activité. Conica développe, produit et commercialise des revêtements de surface pour les pistes d'athlétisme, les gymnases, les courts de tennis et les terrains de jeux. De même, la société fournit des solutions pour le gazon artificiel et des liants pour moulage. Un peu moins de la moitié du site de Schaffhausen, qui emploie 150 personnes, est dédiée à cette activité. Ce dernier fabrique également des revêtements spéciaux pour sols, en particulier pour les bâtiments industriels et publics, des produits d'étanchéité et des polyuréthanes de spécialité. Ces productions seront relocalisées au sein d'un autre site de BASF, « proche des clients de ces activités », sans autre précision. Si Conica possède « une position forte » sur le marché européen, Tilman Krauch, responsable de la division Construction Chemicals, explique que « les opportunités de croissance pour les revêtements pour le sport se trouvent essentiellement hors Europe ». De même, Conica présente « peu de synergies avec les autres domaines d'activités de BASF », ce qui rend difficile son développement. « C'est pourquoi nous voulons vendre Conica Sports Surfaces à un nouveau groupe qui pourra offrir les meilleurs chances possibles pour une croissance rentable de l'activité à long terme », ajoute Tilman Krauch. BASF a mis la main sur Conica en 2006, via le rachat de l'activité Produits chimiques pour la construction de Degussa (CPH n°332). Le maintien des postes des salariés de Conica dépendra des négociations avec les potentiels acheteurs. Dans le cas où certains postes seront supprimés, « la possibilité d'offrir un autre emploi au sein de BASF sera examinée », précise le groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Plus d'articles