Nous suivre Info chimie

BASF s'étend en Corée du Sud

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le leader mondial a signé un protocole d'accord en Corée du Sud pour investir dans son usine sur le complexe de Yeosu. En l'occurrence pour augmenter ses capacités de diphénylméthane diisocyanate (MDI), lesquelles seraient portées de 190 000 tonnes par an à 250 000 t/an d'ici à 2012. Au total, avec les partenaires industriels locaux de BASF sur le site, le montant collectif des investissements se porte à 80 milliards de wons (environ 50 M€). 40 postes seraient créés à Yeosu à travers ce projet destiné à augmenter les ventes de MDI de BASF en Corée du Sud mais également dans toute la région Asie-Pacifique. Sauf peut-être pour le marché chinois, où le groupe a déjà lancé des investissements majeurs, comme un nouveau complexe pour près de 1 Mrd €, pour muscler ses capacités de MDI (CPH n°545). A Yeosu, où BASF est implanté depuis 1998, les proportions sont moindres. En plus du MDI, le chimiste de Ludwigshafen produit du toluène diisocyanate (TDI, 160 000 t/an de capacités) et des dérivés de phosgène (20 000 t/an).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles