Nous suivre Info chimie

BASF serait prêt à investir en Iran

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Selon le réseau iranien d'informations Press TV, le géant allemand BASF réfléchirait à de vastes investissements en Iran. Il serait question d'une potentielle enveloppe de 6 milliards de dollars (5,5 Mrds €), notamment pour investir dans un projet de complexe gazier dans le port d'Assaluyeh, sur le golfe Persique. L'annonce a été faite par un dirigeant du groupe iranien National Petrochemical Company (NPC) dans le cadre de l'Iran Petrochemical Forum qui s'est tenu à Téhéran les 13 et 14 décembre. Suite à l'accord sur le nucléaire conclu cet été, la levée des sanctions internationales contre l'Iran devrait intervenir très prochainement. Le pays nourrit de très fortes ambitions en pétrochimie et intéresse ainsi une multitude d'investisseurs internationaux. Press TV cite, sans les nommer, des entreprises allemandes, françaises, espagnoles, italiennes, néerlandaises, américaines, sud-coréennes et japonaises, qui se tiendraient prêtes à avancer leurs pions en Iran.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles