Nous suivre Info chimie

BASF supprime 215 postes

A.F.

Peu après avoir démarré le réajustement de sa division dédiée aux produits chimiques pour le cuir et les textiles (CPH n°627), BASF dévoile un nouveau projet de restructuration. Cette fois, il concerne ses produits chimiques pour l'eau, le pétrole et l'exploitation minière. A partir du 1er avril, ces activités seront regroupées au sein d'une même business unit localisée à Ludwigshafen, en Allemagne. Cette mesure entraînera une réduction d'environ 215 postes au niveau mondial, pour un effectif total (toutes activités confondues) de 110 000 salariés. Ces coupes concerneront essentiellement les sites britanniques de Bradford et de Grimsby. Ces usines fabriquent, entre autres, des produits pour l'exploitation minière, l'extraction de pétrole et le traitement de l'eau. La France ne sera pas non plus épargnée puisque BASF a indiqué vouloir vendre l'unité lyonnaise Industrial Water Management à un « partenaire stratégique », sans toutefois dévoiler de noms. Dédiée aux services dans le domaine du traitement de l'eau de Lyon (Rhône), cette filiale emploie 61 salariés. Ces mesures de réduction d'effectifs devraient être finalisées d'ici à la fin 2015. BASF dispose actuellement d'une large gamme de produits dans le traitement de l'eau, l'extraction du pétrole et l'exploitation minière. Ces activités interviennent toutes les trois dans la chaîne de valeur du polyacrylamide (PAM). Cette fusion permettra notamment d'optimiser et d'améliorer les opérations dans ce domaine. « Des investissements significatifs sont prévus pour améliorer la performance des unités de production existante, ajouter des capacités additionnelles, renforcer nos efforts de R&D et établir un nouveau procédé bio-acrylamide pour une meilleure optimisation des coûts », explique BASF.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles