Nous suivre Info chimie

BASF triple ses capacités à Ludwigshafen

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

BASF construit une unité de zéolites en Allemagne

Toujours sur son siège social de Ludwigshafen, BASF va construire une unité de production de zéolites de spécialité. Celle-ci devrait démarrer ses opérations en 2014 et permettre d'accroître « significativement » les capacités du chimiste allemand pour ce composé minéral. Elle permettra l'embauche de 19 salariés. BASF produit actuellement des zéolites sur son site de Seneca, en Caroline du Sud (États-Unis).

Le chimiste allemand peut produire désormais 30 000 tonnes d'acide méthanesulfonique par an à Ludwigshafen, en Allemagne. Les travaux de construction avaient démarré deux ans auparavant. Cette augmentation de capacités a permis la création de 12 postes supplémentaires. Commercialisé sous la marque Lutropur, ce produit est un acide fort, sans odeur ni couleur, facile à manipuler et peu corrosif. Il est utilisé dans les détergents industriels et domestiques. Il intervient aussi dans le processus de fabrication des circuits électroniques. Enfin, il peut être employé dans l'industrie chimique et pharmaceutique comme élément de synthèse ou catalyseur. « L'augmentation de capacités est notre réponse à la demande croissante et constante pour le Lutropur », explique Stefan Beckmann, vice-président senior Home Care et Formulations Technologies en Europe. Et le groupe ne compte pas en rester là. « Nous évaluons actuellement d'autres options pour satisfaire les marchés à croissance rapide dans le monde. Notre prochaine étape sera dans la région Asie-Pacifique où nous prévoyons la construction d'une nouvelle unité d'acide méthanesulfonique en Malaisie », confirme Gabriel Tanbourgi, président de l'activité produits chimiques de soin. En effet, en mars 2012, BASF avait créé une coentreprise avec le Malaisien Petronas pour construire et opérer plusieurs unités de production en Malaisie, dont une unité de méthanesulfonique. Ces unités seront implantées à Pengerang, sur le futur complexe pétrochimique de Petronas baptisé Rapid (Refinery and Petrochemicals Integrated Development).

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles