Nous suivre Info chimie

Bayer, le CNRS et l'université de Strasbourg collaborent dans le fluor

Christian Robischon

Bayer, le CNRS et l'université de Strasbourg ont annoncé le 23 mai la création d'un laboratoire de recherche commun sur le fluor, intitulé Chimie des composés organiques fluorés (C2OF).

Le groupe allemand engage dans ce projet sa division CropScience (8,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013) compte tenu de l'orientation vers l'agrochimie. Le laboratoire poursuit en effet le but principal de développer de nouvelles molécules pour des groupements alternatifs au CF3 très largement répandu : OCF3, OCF2H, CF2H... En termes d'applications, Bayer Cropscience recherche à l'instar de ses confrères des composés de plus en plus actifs permettant de diminuer les ingrédients, le tout à des prix abordables. En somme, « trouver de nouvelles voies de synthèse industriellement applicables », indique-t-il.

Hébergé à l'université de Strasbourg, le nouveau laboratoire C2OF poursuivra et intensifiera une relation ancienne entre l'industriel et les chercheurs alsaciens sur le fluor, qui a débouché par exemple sur une vingtaine de nouveaux composés de la famille des pyrazoles.

Les produits fluorés se retrouvent aujourd'hui dans 20 % des composés agrochimiques et ils connaissent un développement croissant dans ce domaine : leur utilisation a augmenté de moitié depuis dix ans, rappelle Bayer Crop-Science.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'Anses va retirer les AMM de métam-sodium

L'Anses va retirer les AMM de métam-sodium

Le lundi 5 novembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a annoncé son intention de retirer l'ensemble des autorisations de mise sur le[…]

12/11/2018 | PanoramaPanorama
Le Conseil de l'UE favorable à l'interdiction des plastiques à usage unique

Le Conseil de l'UE favorable à l'interdiction des plastiques à usage unique

Reach: Plus de transparence sur les substances sous surveillance

Reach: Plus de transparence sur les substances sous surveillance

La production chimique européenne continue de fléchir

La production chimique européenne continue de fléchir

Plus d'articles