Nous suivre Info chimie

Bayer utilise le CO2 comme matière première

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Bayer vient d'ouvrir une unité pilote au cœur du Chempark de Leverkusen (Allemagne). Nommé « Dream production », ce projet vise à produire des matières plastiques à partir de dioxyde de carbone (CO2). Il permet notamment de recycler le CO2 en matière première et de l'utiliser comme alternative au pétrole. Plus concrètement, l'usine produit un précurseur chimique contenant du CO2 qui est ensuite transformé en polyuréthanes. L'utilisation de CO2 pour la fabrication de matières plastiques est possible grâce à l'utilisation d'un catalyseur approprié, issu de 40 ans de travaux de recherche de la part des scientifiques de Bayer et du centre catalytique CAT de l'université allemande d'Aachen. Le CO2 utilisé provient de la centrale au lignite de la société RWE Power, située à Niederhausen (Allemagne). Bayer a également entamé un partenariat spécifique avec le CAT et l'université d'Aachen pour optimiser ce procédé qui permettrait, entre autres, de répondre aux problèmes environnementaux liés au CO2. Un enjeu que les pouvoirs publics allemands ont bien compris. « Pour l'opinion publique, le CO2 est le principal responsable du changement climatique. Nous soutenons actuellement la recherche sur les solutions alternatives qui pourraient permettre une meilleure utilisation du CO2 comme matière première », souligne Thomas Rachel, le secrétaire d'État du ministère allemand de l'Éducation et de la Recherche. Bayer a ainsi reçu un financement de 5 millions d'euros de la part du gouvernement allemand. Le budget total, comprenant également les investissements de Bayer et de RWE, s'élève donc à 9 M€ pour ce projet. Si les phases de test sont concluantes, la production industrielle de matières plastiques à base de CO2 devrait débuter en 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles