Nous suivre Info chimie

Bayport Polymers construit son vapocraqueur

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Bayport Polymers construit son vapocraqueur

Site de Total et BASF à Port Arthur

© Total BASF

La coentreprise entre le géant français Total (50 % du capital) et Nova Chemicals et Borealis, réunis au sein de la coentreprise Novealis (CPH n°845), a démarré la construction de son vapocraqueur aux États-Unis. Les partenaires ont posé la première pierre, le 4 juin dernier, sur un site adjacent à la raffinerie de Total et au vapocraqueur de Total et de BASF à Port Arthur, au Texas. Le montant de ce premier projet de Bayport Polymers est estimé à 1,7 milliard de dollars (1,45 Mrd €). Les capacités du vapocraqueur sur base éthane atteindront un million de tonnes par an d'éthylène. La mise en service est fixée à 2020, et Bayport Polymers estime que 60 postes seront créés sur place une fois l'installation opérationnelle.

Constitué en début d'année, Bayport Polymers dispose à ce jour seulement d'une unité industrielle, celle de Total à Bayport, au Texas, qui dispose de capacités de 400 000 t/an de polyéthylène. En plus du vapocraqueur, les partenaires étudient la possibilité d'ajouter à Bayport une unité de polyéthylène d'une capacité de 625 000 t/an. La décision définitive d'investir n'est pas encore arrêtée pour ce projet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Ineos choisit la France pour sa première unité de recyclage de polystyrène

[Édito] : Ineos choisit la France pour sa première unité de recyclage de polystyrène

Le recyclage chimique du polystyrène (PS) sera sans doute une réalité industrielle à l’horizon mi-2023. En France de surcroît ! Ineos Styrolution – filiale du pétrochimiste britannique[…]

17/09/2020 | PolystyrènePétrochimie
Pétrochimie : Hengyi investit 13,65 Mrds $ dans son complexe au Brunei

Pétrochimie : Hengyi investit 13,65 Mrds $ dans son complexe au Brunei

Polypropylène : Braskem lance sa production commerciale au Texas

Polypropylène : Braskem lance sa production commerciale au Texas

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Plus d'articles