Nous suivre Info chimie

Benvic vise le biosourcé et se renforce en Pologne et en Espagne

J.C.
Benvic vise le biosourcé et se renforce en Pologne et en Espagne

© Benvic

Les projets s'accumulent pour Benvic Europe. Se présentant comme le leader européen des compounds de polychlorure de vinyle (PVC), il a dévoilé, le 6 décembre, plusieurs projets de croissance. Le premier concerne l'entrée sur le marché du biosourcé. Benvic dit vouloir intégrer la filière du biodégradable et étudie actuellement l'acquisition d'une start-up de R&D spécialiste des solutions de bio-polymères. En amont de ce projet, Benvic a déjà acquis à Ferrara, en Italie, à proximité d'une ses usines, un site de la société italienne Vinyloop, spécialiste du recyclage de PVC. Vinyloop, coentreprise d'Inovyn (filiale chlorovinyliques d'Ineos), avait lancé une procédure de liquidation, annoncée le 28 juin dernier, en raison d'une conjoncture très défavorable et devait fermer son usine italienne, d'une capacité de 10 000 tonnes par an. 17 salariés étaient concernés par cette décision. Benvic reprend ainsi les actifs et du personnel et entend démarrer à Ferrara une ligne de production de bio-polymères et de polymères techniques en 2019.

Le deuxième volet porte sur l'acquisition de la société polonaise Alfa PVC, spécialiste des compounds PVC. Un protocole d'accord a été signé, le 19 novembre, et porte sur l'acquisition de la totalité du capital. Fondé en 1998, Alfa PVC dispose de deux usines en Pologne, dont l'une a démarré en 2017. L'intégration d'Alfa PVC au sein de Benvic augmenterait le chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 10 millions d'euros. Enfin, en Espagne, Benvic Europe entend acheter l'usine dont elle est locataire à Montornes-Del-Valles. Fondé en 1963 au sein de Solvay, Benvic affiche un chiffre d'affaires annuel d'environ 200 ME. L'entreprise recense 250 salariés et dispose de trois sites industriels à Ferrara, à Montornes-Del-Valles ainsi qu'à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or). Benvic avait été cédé au fonds OpenGate Capital en 2014 (CPH n°672), mais a été repris par Investindustrial, un fonds d'investissement industriel d'origine italienne, au début de l'année 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nouryon veut construire un site de microsphères expansibles aux États-Unis

Nouryon veut construire un site de microsphères expansibles aux États-Unis

Nouryon (anciennement AkzoNobel Specialty Chemicals) a choisi les États-Unis pour y installer une nouvelle unité de polymérisation pour la production de ses microsphères expansibles Expancel, sans préciser la[…]

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Aromatiques biosourcés : Anellotech, Axens et IFPEN purifieront encore plus

Aromatiques biosourcés : Anellotech, Axens et IFPEN purifieront encore plus

Revêtements : AkzoNobel ouvre comme prévu un laboratoire à Felling

Revêtements : AkzoNobel ouvre comme prévu un laboratoire à Felling

Plus d'articles