Nous suivre Info chimie

Berkem prépare son entrée en Bourse

Sylvie Latieule
Berkem prépare son entrée en Bourse

© © / Lartigue Stephane

 

Le groupe Berkem vient d’annoncer son projet de s’introduire en Bourse, sur l’Euronext Growth, à Paris. Son document d’enregistrement a été approuvé par l’Autorité des marchés financiers (AMF), en date du 9 novembre 2021.

Le montant des fonds qui pourraient être levés n’a pas été dévoilé, mais des investisseurs institutionnels se sont engagés à hauteur de 12,8 millions d’euros. De toute évidence, le groupe Berkem souhaite accélérer. Alors qu’il a réalisé un chiffre d’affaires de 41 M€ en 2020, il affiche l’objectif ambitieux d’atteindre les 65 M€ en 2024. « Un chiffre d’affaires pouvant être porté à au moins 85 M€ en cas de réalisation d'opérations de croissance externe », précise-t-il. Quant à la marge Ebitda, elle pourrait faire un bond de 19 % en 2020 à près de 25 % en 2024.

Cette croissance passera par une accélération du développement à l’international, le renforcement du portefeuille de produits, la conquête de nouveaux marchés à fort potentiel, et toujours la réalisation d’acquisitions ciblées qui se sont accélérées sur la dernière décennie. Le groupe s’est successivement emparé de Labso Chimie fine en 2015, de Lixol en 2017, puis d’Eurolyo en 2018. Des opérations qui ont permis d’accompagner la forte volonté du groupe de se renforcer dans le domaine du biosourcé.

« À l’heure où les enjeux environnementaux sont considérables face à un monde nécessitant toujours plus de chimie, le groupe Berkem accompagne la transformation de produits chimiques conventionnels en solutions biosourcées », a commenté Olivier Fahy, président-directeur général. Également fondateur du groupe en 1993, le dirigeant est aujourd’hui à la tête d’un ensemble de 165 collaborateurs répartis sur son siège social (Blanquefort, Gironde) et trois sites industriels situés à Gardonne (Dordogne), La Teste-de-Buch (Gironde), et à Chartres (Eure-et-Loir).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema muscle ses capacités de 50 % en dérivés oléochimiques

Arkema muscle ses capacités de 50 % en dérivés oléochimiques

Le chimiste français de spécialités Arkema a officialisé un plan de renforcement capacitaire dans le domaine de l’oléochimie biosourcée. Le groupe prévoit d’accroître de 50 % ses[…]

07/12/2021 | OléochimieHuiles
Le gouvernement veut faire accélérer la chimie biosourcée

Le gouvernement veut faire accélérer la chimie biosourcée

[Édito] : Fin de mois surbookée pour la chimie du végétal

[Édito] : Fin de mois surbookée pour la chimie du végétal

Metex Nøøvista plonge Carling dans l’ère de la biotech industrielle

Metex Nøøvista plonge Carling dans l’ère de la biotech industrielle

Plus d'articles