Nous suivre Info chimie

Bouches-du-Rhône : Berre capitalise sur son vapocraqueur

Bouches-du-Rhône : Berre capitalise sur son vapocraqueur

La plateforme de Berre.

© LyondellBasell

Grâce à la présence du vapocraqueur de LyondellBasell, la plateforme de Berre reste spécialisée dans la production d'oléfines et de polyoléfines, ainsi que de nombreuses molécules, en C4 et C5 notamment. Un point d'attractivité pour de nouveaux investisseurs.

Avec plus de 900 employés sur une surface totale de 750 hectares, le cluster pétrochimique de Berre reste l'un des grands sites pétrochimiques du territoire. Au coeur de cette plateforme, on retrouve le site néerlandais LyondellBasell. Après avoir fermé sa raffinerie, il déploie, depuis 2014 et pour une durée de 6 ans, un plan d'investissement de 200 millions d'euros. Au programme, le démantèlement de la raffinerie, son nettoyage et la dépollution des anciens terrains dévolus au raffinage. Mais également le maintien d'outils industriels existants, dont le vapocraqueur. Il sera désormais plus flexible et capable de traiter des charges plus économiques comme des condensats, du butane et du propane, en plus du naphta. Il dispose d'une capacité de 450 000 tonnes par an d'éthylène. En aval, on recense sur le site des unités de plus de 300 000 t/an de polyéthylène basse densité et d'autant en polypropylène, ainsi qu'une unité d'extraction de butadiène et une de di-isobutylène. En dehors de LyondellBasell, le cluster de Berre compte cinq autres acteurs : les Français Kem One, Infineum France et SN2A, l'Américain

Kraton et l'Allemand Linde.

Certifiée Seveso seuil haut, cette plateforme possède 122 hectares de superficie disponible pour l'accueil de nouvelles sociétés. Tout comme la plateforme Piicto (cf p.29), le cluster de Berre compte bien profiter de l'appel à manifestations d'intérêt (AMI) Provence Industry'nov qui vise à héberger des projets industriels sur un foncier de 83 hectares répartis dans la région. Cette initiative vise à développer un pôle régional d'excellence dans le domaine de la bio-industrie, de la transition énergétique et de l'économie circulaire. ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Que retenir de l'année 2018 ? En termes de performance économique, l'année 2017 avait été exceptionnelle. L'année 2018 correspond à un retour à un niveau d'activité[…]

14/01/2019 | UIC
Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

Plus d'articles