Nous suivre Info chimie

Bio-aromatiques : Borregaard reçoit le soutien de l’État norvégien

Françoise de Vaugelas

Sujets relatifs :

, ,
Bio-aromatiques : Borregaard reçoit le soutien de l’État norvégien

© © Borregaard

Le spécialiste norvégien des produits chimiques issus du bois Borregaard a reçu un engagement de financement de 15,7 millions de couronnes norvégiennes (NOK, environ 1,5 M€) de la part du Conseil norvégien de la recherche. Cette subvention est destinée à un projet baptisé Lignin to BioAromatics. Il vise à mettre au point des procédés de production de bio-aromatiques à base de lignine issue du bois. L’objectif est de remplacer les aromatiques d’origine pétrochimique, notamment en tant qu’additifs, dans les détergents, les emballages ou encore les électrolytes organiques.

« Ce projet nous permet de proposer des produits chimiques et des matériaux durables pour encore plus d’applications. Le soutien au projet du Conseil norvégien de la recherche nous permet de faire plus de recherche et d’être plus audacieux que nous ne le serions autrement », a déclaré Kristin Misund, vice-présidente de la R&D chez Borregaard. Le Norvégien possède l’une des bioraffineries les plus avancées au monde et produit des biomatériaux et autres composés biochimiques à partir de matières premières naturelles et durables qui peuvent se substituer à des substances d’origine fossile. Ce projet s’étendra sur trois ans et demi, et ce, à partir de 2021. Il dispose d’un budget total de 39 millions de NOK, et est réalisé en collaboration avec l’université de Lund (Suède) et l’université de Mayence (Allemagne). Borregaard compte 1 100 employés dans 16 pays et est un des acteurs principaux du marché des produits à base de lignine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Protéines végétales : Iterg rachète la SAS Improve

Protéines végétales : Iterg rachète la SAS Improve

L’Iterg, centre technique industriel spécialisé dans le domaine des corps gras et produits apparentés (graisses, huiles végétales, co-produits des huiles et composés mineurs), vient[…]

Valorisation de la biomasse : Création de l’accélérateur EPi BioScale

Valorisation de la biomasse : Création de l’accélérateur EPi BioScale

Asahi Kasei construit une unité de cellulose microcristalline au Japon

Asahi Kasei construit une unité de cellulose microcristalline au Japon

Bioplastiques : Novamont s’empare de BioBag Group

Bioplastiques : Novamont s’empare de BioBag Group

Plus d'articles