Nous suivre Info chimie

BioAmber envisage de lever 150 M$ sur le marché boursier américain

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

La société américaine BioAmber a déposé un dossier d'enregistrement (Form S-1) en vue de proposer des actions sur le marché boursier américain pour un montant de l'ordre de 150 millions de dollars. Les principaux teneurs de livres pour l'enregistrement des ordres des investisseurs sont Goldman, Sachs et Co. et Credit Suisse Securities LLC. La création officielle de BioAmber remonte à 2008 dans le cadre d'une coentreprise entre l'Américain DNP Green Technology et le Français ARD, à la suite de la signature d'une lettre d'intention en décembre 2006. A cette époque, ARD a investi 20 millions d'euros, notamment pour la construction de son pilote d'acide succinique vert sur le site de Pomacle dans la Marne. En 2009, la société a fait appel à des investisseurs, récoltant 12 M$. Sont entrés dans son capital les fonds Sofinnova, Mitsui et Co. Venture, Samsung Ventures Investment, Cliffton et AquaRIMCO. DNP s'est ensuite porté acquéreur de la participation d'ARD dans la coentreprise en 2010, et tout le groupe DNP a été rebaptisé BioAmber. Dans cette opération, la coopérative française Siclaé, actionnaire d'ARD, est devenue actionnaire de BioAmber. En 2011, la société a levé 45 M$ supplémentaires. Naxos et la société Mitsui et Co ont participé à ce deuxième tour de table aux côtés des investisseurs du premier tour. Financées à leurs débuts par le capital-investissement, les sociétés de biotechnologie industrielle sont de plus en plus nombreuses à faire appel à l'épargne publique. Selon le site Biofuel Digest, BioAmber serait la 13e société à recourir à ce type de financement, après la cotation réussie au Nasdaq de Codexis en 2010, puis d'Amyris, Gevo, Solazyme, PetroAlgae, Myriant ou encore Genomatica. Ce nouvel appel de fonds est destiné à soutenir les programmes ambitieux de développement de BioAmber qui atteignent le stade de l'industrialisation. Pas plus tard que début novembre (CPH n° 570), BioAmber a annoncé la construction d'une troisième unité industrielle en partenariat avec Mitsui, soit au Brésil soit en Amérique du Nord, après l'annonce de deux projets industriels au Canada et en Thaïlande.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Le groupe Bayer a publié, le 25 février 2021, ses résultats pour l’année 2020. Malgré la pandémie de Covid-19, le chimiste allemand reste solide sur l’année écoulée. Il[…]

25/02/2021 | RésultatsChimie
Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Enerkem recycle les déchets en carburants

Enerkem recycle les déchets en carburants

Galvanoplastie : Atotech lance son entrée en Bourse

Galvanoplastie : Atotech lance son entrée en Bourse

Plus d'articles