Nous suivre Info chimie

BioAmber sécurise son approvisionnement grâce à Vinmar

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'Américain BioAmber s'est de nouveau associé à son compatriote Vinmar. Les sociétés ont signé un contrat de type « Take or Pay » qui assure à BioAmber la vente de 210 000 tonnes par an d'acide succinique biosourcé durant 15 ans, une fois que ses trois unités de production seront opérationnelles.

Vinmar s'est d'abord engagé à acheter 10 000 t/an d'acide succinique provenant de l'usine actuellement en cours de construction à Sarnia, au Canada. Celle-ci sera exploitée par BioAmber Sarnia, une coentreprise entre le groupe américain et le Japonais Mitsui. L'usine, dont le démarrage est prévu en 2015, produira initialement 30 000 t/an d'acide succinique. En prenant en compte l'accord « Take or Pay » signé en mai entre BioAmber et PTT-MCC Biochem, le groupe américain a déjà sécurisé la vente de 50 % des capacités de son usine de Sarnia durant les trois premières années et de 33 % des volumes pour les 12 prochaines années.

Par ailleurs, BioAmber et Vinmar ont aussi étoffé leur projet en Amérique du Nord. Initialement, les groupes prévoyaient de construire une usine de BDO d'une capacité de 100 000 t/an, qui devrait être mise en service fin 2017. Mais en plus du BDO, les groupes prévoient désormais de produire sur ce site 70 000 t/an d'acide succinique. Vinmar participera à hauteur de 10 % dans l'extension de cette usine. En échange, BioAmber s'est engagé à lui vendre au minimum 50 000 t/an d'acide succinique biosourcé. Dans le cadre de cet accord, Vinmar dispose également d'une option pour acheter des capacités additionnelles d'acide succinique dans cette usine.

Enfin, Vinmar participera à hauteur de 10 % dans la mise en place d'une troisième usine de production, dont la localisation n'a pas encore été définie. Ce qui lui permet de sécuriser 150 000 t/an d'acide succinique. D'une capacité de 200 000 t/an, cette troisième usine devrait être opérationnelle fin 2020. « La sécurisation de ventes pour nos trois unités va nous aider à obtenir des financements pour nos projets et à accélérer le déploiement de notre plateforme. Notre partenariat avec Vinmar nous donne les moyens d'étendre notre capacité de production, de faire des économies et de garantir la vente d'une portion significative de notre production », a expliqué Jean-François Huc, p-dg de BioAmber.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles