Nous suivre Info chimie

Biocatalyse:Codexis veut faire son entrée au Nasdaq

Sujets relatifs :

, ,

Codexis, spécialiste américain de la biocatalyse, prépare son entrée à la Bourse américaine. Le nombre d'actions mises en ventes et le prix de l'action n'ont pas été déterminés. Cependant, il semblerait que la société veuille lever 100 millions de dollars (62,8 M?), d'après des informations qui circulent dans la presse. Codexis annonce que les fonds levés devraient entre autre permettre d'alimenter le fonds de roulement d'exploitation ou de faire l'acquisition de nouvelles technologies, produits ou activités, même si aucun accord n'est encore signé. Depuis sa création en 2002, la société a réalisé deux acquisitions. Le rachat, fin juillet 2007 (CPH n°392), de son homologue et compatriote Biocatalytics avait permis à Codexis d'élargir sa gamme d'enzymes et de services liés au développement et à l'optimisation de procédés industriels, dans la pharmacie ou dans d'autres secteurs, comme la production de biocarburants ou de produits chimiques. La société avait également fait l'acquisition de l'allemand Julich Fine Chemical en 2005 (CPH n°289). Codexis, qui a levé 72 M$ (52,7 M?) depuis sa fondation, compte Pfizer et Shell parmi ses actionnaires. Ce dernier, qui détient 13 % de l'actionnariat, a signé un contrat de collaboration de cinq ans en fin d'année dernière pour le développement d'enzymes utilisées pour la production de biodiesel. Shell a d'ailleurs versé 53,5 M$ (33,5 M?) dans la start-up en novembre dernier. Codexis a généré des revenus de 25,3 M$ (15,8 M?) en 2007, dont 45 % proviennent des produits tels que des enzymes et des intermédiaires pour médicaments. Pfizer a participé à hauteur de 13 % dans ce chiffre d'affaires. La perte nette s'est élevée à environ 39 M$ (24,4 M?). Codexis, deuxième producteur de biodiesel à réaliser une IPO dans l'année Ralston, spécialiste américain des énergies renouvelables, a levé 150 M$ (93,9 M?) lors d'une IPO le mois dernier, portant à 2 le nombre de producteurs de biodiesel à réaliser l'opération depuis le début de l'année. Les autres concurrents de Codexis dans le domaine sont le géant DuPont et des sociétés plus petites telles que Virent Energy Systems, Iogen, Amyris Biotechnologies et Verenium. Codexis fait face à un marché particulièrement délicat pour les sociétés de biotechnologies industrielles. L'action de Metabolix a en effet perdu 60 % de sa valeur dans les 6 derniers mois, et celle de Verenium 70 % depuis début 2007. Les auditeurs de Codexis se questionnent donc sur la faisabilité de l'opération.J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles