Nous suivre Info chimie

Borealis investit en Suède et Finlande

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Borealis n'hésite pas à investir dans son réseau industriel européen. Au total, le montant des investissements se porte à 45 millions d'euros. Cette enveloppe servira à financer deux projets distincts en Suède et en Finlande. Sur le site suédois de Stenungsund, où Borealis avait déjà investi 400 M€ en 2010 pour ajouter une unité de polyéthylène basse densité de 350 tonnes par an, le groupe investit cette fois dans les produits en C4. La coentreprise entre l'International Petroleum Investment Company (IPIC, Abou Dhabi, 64 % du capital) et le groupe OMV (36 %) engagera 21 M€ pour moderniser des unités existantes et produire sur place des n-butènes afin de mieux répondre à la demande actuelle. Selon Chemical Week, les unités de produits en C4 sur le site totaliseraient des capacités de 116 000 t/an. Le projet devrait être achevé au 1er mars 2015. Les appels d'offres pour les contrats d'ingénierie et de construction ont été lancés en décembre dernier. A Stenungsund, seul site suédois producteur de polyéthylène, Borealis recense 940 salariés et produit avant tout de l'éthylène et du propylène via un vapocraqueur utilisant du naphta, de l'éthane, du butane et du propane.

 

Sur son site finlandais de Porvoo, Borealis injectera 25 M€ pour moderniser son complexe de production de phénoliques et d'aromatiques de 185 000 t/an (phénol, acétone, benzène et cumène). Le projet vise à remplacer d'ici 2015 une unité « hot oil heater » vieille de 30 ans afin d'améliorer l'efficacité énergétique, notamment pour diminuer les émissions de CO2, et l'intégration du complexe. Le site de Borealis à Porvoo, qui abrite principalement des unités de production d'oléfines et de polyoléfines, emploie 880 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles