Nous suivre Info chimie

Borealis renforcé par Borouge 3

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe pétrochimique basé en Autriche et détenu par l'International Petroleum Investment Company (IPIC, Abu Dhabi, 64 % du capital) et le groupe autrichien OMV (36 %) ont publié un bénéfice en hausse en 2015. Borealis a enregistré un bénéfice net de 988 millions d'euros pour l'année, contre 571 M€ en 2014. Malgré un chiffre d'affaires qui a fléchi de 7,5 %, à 7,7 Mrds €. En outre, le taux d'endettement a fondu de 40 % à 19 % en un an. Parmi les facteurs contributeurs à cette amélioration de la situation financière, Borealis cite une amélioration des marges dans les polyoléfines, et une meilleure contribution des produits chimiques de base, même si son activité Fertilisants n'a pas encore atteint le niveau opérationnel envisagé.

 

Démarrage du méga projet Borouge 3

Surtout, Borealis se réjouit de l'apport de Borouge, sa coentreprise avec Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) à Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis). L'an dernier s'est poursuivi le démarrage du méga projet Borouge 3. Le vapocraqueur (sur base éthane, 1,5 million de tonnes par an d'éthylène) et les cinq unités de polyéthylène « fonctionnent comme prévu », se félicite Borealis. Le complexe n'attend plus que le démarrage de l'unité de polyéthylène réticulé (crosslinked polyethylene ou XLPE) d'une capacité de 80 000 t/an. Avec Borouge 3, qui apporte des capacités supplémentaires de 2,5 Mt/an, la capacité totale de Borouge atteint 4,5 Mt/an, soit un des plus grands complexes mondiaux intégrés de polyoléfines.

 

Des capacités de 1 Mt/an d'éthylène et de propylène pourraient être ajoutées

Dans une interview exclusive à Chemical Week, Mark Garrett, le p-dg de Borealis, a indiqué qu'une étude de faisabilité était en cours pour renforcer encore les capacités du complexe. Des capacités de 1 Mt/an d'éthylène et de propylène pourraient être ajoutées via des dégoulottages de Borouge 1, 2 et 3. Ce qui mènerait à des dégoulottages d'unités de polyéthylène et de polypropylène et à la construction d'une unité additionnelle de polypropylène de 500 000 à 600 000 t/an. Une décision devrait être prise au cours de l'année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles