Nous suivre Info chimie

Bostik acquiert l'Espagnol Afinitica

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Bostik acquiert l'Espagnol Afinitica

© Arkema

Via sa division Bostik, Arkema vient d'acquérir la société espagnole Afinitica. Basée à Barcelone, en Espagne, cette start-up technologique est spécialisée dans les colles instantanées cyanoacrylates. « Afinitica a développé et breveté un procédé de fabrication de monomères cyanoacrylates très innovant qui permet de formuler des colles d’assemblage à prise rapide de haute performance aux champs d’applications élargis par rapport aux colles cyanoacrylates classiques », précise Arkema. Selon le chimiste français, ces adhésifs sont utilisables sur tout type de surfaces et pour tous les matériaux, et sont sans odeur, non irritants et ne laissent pas de trace. Les applications ciblent des niches à forte valeur ajoutée dans l'électronique, l'automobile, le matériel médical, l'optique ou encore les outils de communication. Les cyanoacrylates représentent une part de l'ordre de 15% du marché mondial des adhésifs de haute performance, évalué à 10 milliards d'euros, ajoute Arkema. Concrètement, le groupe met la main sur une petite équipe et sur une implantation à Barcelone abritant des infrastructures de R&D et des unités pilotes. Avec cette acquisition, Bostik entre sur le marché des cyanoacrylates et complète ses gammes d'adhésifs d'assemblage pour les marchés de biens durables.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Trois questions à Magali Smets, directrice générale de France Chimie (ex-UIC)

Que retenir de l'année 2018 ? En termes de performance économique, l'année 2017 avait été exceptionnelle. L'année 2018 correspond à un retour à un niveau d'activité[…]

14/01/2019 | UIC
Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Agitation et incertitudes

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

BASF prêt à engager 10 Mrds $ pour un second verbund en Chine

Plus d'articles