Nous suivre Info chimie

Bostik va fermer une usine en Hautes-Pyrénées

Sujets relatifs :

, ,

Bostik, filiale de chimie de spécialités de Total, fermerait à la fin de l'année son usine située à Ibos, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Ouverte en 1962, elle fabrique des colles industrielles pour la construction et emploie 30 salariés. Lesquels se sont mis en grève suite à l'annonce du projet de fermeture. L'activité sera transférée dans trois autres unités de l'entreprise, à Courbevoie et Ribécourt (Région parisienne) et à Avelin (Nord). D'après la société, les salariés se verront proposer un poste équivalent dans les autres usines. Des mesures de reclassement seront proposées à ceux qui refuseront la mobilité. Selon la direction, « Bostik n'a pas d'autre choix que le regroupement géographique de ses moyens industriels pour rester compétitif ». Avec La Dépêche du Midi.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles