Nous suivre Info chimie

Braskem dans un environnement défavorable

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Sur le plan financier, tous les indicateurs sont favorables. Braskem a publié pour 2015 un chiffre d'affaires de 54,12 milliards de reals, en hausse de 2 %. L'Ebitda ajusté affiche une progression de 67 %, à 9,37 Mrds de reals, tandis que le résultat net a bondi de pas moins de 299 %, à 2,9 Mrds de reals.

Ces chiffres masquent pourtant la réalité en raison de la dévaluation de la devise brésilienne au cours de 2015, qui affiche plus de 15 % de repli par rapport à l'euro sur un an. Calculés avec les moyennes d'échange euro/real de la Banque centrale européenne, les ventes 2014, à 53,08 Mrds de reals correspondent à environ 17 Mrds €. Et les ventes 2015 de 54,12 Mrds de reals à environ 14,6 Mrds €.

En plus de l'affaiblissement de la devise brésilienne, Braskem a dû faire face en 2015 à une conjoncture très défavorable à domicile, notamment au dernier trimestre. La récession du PIB du pays a atteint pas loin de 4 % sur l'année. Au Brésil, le géant local a ainsi vendu des volumes de résines en déclin de 6 % sur un an, à 3,4 millions de tonnes. Les ventes de polyoléfines se sont contractées de 3 %. Celles de vinyliques de 20 %. Braskem a su contrer ses difficultés à l'export. Ses ventes de polyoléfines à l'international ont ainsi bondi de 22 % en un an. Et si ses capacités de production au Brésil ont affiché des taux d'utilisation amoindris, souvent autour de 80 % voire en dessous, Braskem s'est réconforté avec des taux de quasi 100 % sur ses unités de production de polypropylène aux États-Unis l'an passé.

Pour 2016, le géant pétrochimique brésilien se veut prudent. Les dernières perspectives du FMI tablent sur une contraction d'encore 3,5 % du PIB au Brésil. L'industrie pétrochimique devrait faire face, localement à des ventes en repli de 5,4 % et d'une demande en produits chimiques en retrait de 6,8 %. En revanche, Braskem se veut beaucoup plus optimiste sur les marchés internationaux malgré une croissance ralentie en Chine et en Asie. Surtout, le groupe attend avec impatience la mise en service de son complexe pétrochimique Ethylene XXI avec son partenaire Idesa au Mexique. 99 % des infrastructures sont aujourd'hui opérationnelles. Les premières productions commerciales de polyéthylène doivent démarrer au cours de ce premier trimestre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles