Nous suivre Info chimie

Breyner s'appuie sur le végétal pour ses produits antiparasitaires

Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,
Breyner s'appuie sur le végétal pour ses produits antiparasitaires

© Breyner

Le groupe rhodanien développe et commercialise des produits bioactifs destinés au traitement des matières textiles contre les parasites. Ces solutions biodégradables s'appuient sur la formulation d'une substance active d'origine végétale : le géraniol.

Favoriser une protection verte alliant efficacité optimale, maîtrise de la toxicité et de l'écotoxicité. C'est l'ambition que s'est fixée la société Breyner, expert des traitements bioactifs de lutte contre les nuisibles à destination de l'industrie textile et notamment des articles de literie, de l'outdoor, etc. L'histoire de l'entreprise commence en 1998 dans le nord de la France, sous l'impulsion de Benoît Nys, ingénieur textile, actuel directeur général du groupe. « À l'époque, je travaillais sur les solutions de chimie appliquée aux textiles, par exemple pour la fixation des teintures, les traitements hydrophobes, antistatiques, fongicides, etc. Dans un contexte d'intérêt général croissant de lutte contre les allergènes, c'est alors que j'ai vu une opportunité pour proposer des traitements antiparasitaires notamment contre les acariens et les punaises de lit », raconte Benoît Nys. Avant de continuer : « Très rapidement, Breyner a orienté sa R&D dans la formulation de substances actives d'origine végétale pour proposer des alternatives aux produits de lutte contre les nuisibles issus de la chimie traditionnelle ».

Apporter aux textiles une fonction antiparisitaire

Employant une vingtaine de collaborateurs, la société implantée à Chaponnay (Rhône) a développé des formulations à base d'un alcool terpénique insaturé, le géraniol. « Il s'agit d'une molécule extraite principalement d'une plante herbacée dénommée Palmarosa, mais que l'on peut retrouver aussi dans d'autres plantes comme le muguet, le géranium ou encore certains fruits », détaille Benoît Nys. Avant d'ajouter : « Au niveau industriel, le géraniol est déjà employé dans le secteur alimentaire, en cosmétique, pour les parfums. Breyner l'utilise en tant que substance active pour l'élaboration de ses traitements à visée insecticide ou répulsive ». En plus d'être biodégradable, le géraniol ainsi que les traitements Breyner présentent l'avantage d'être dépourvus d'effet neurotoxique et perturbateur endocrinien pour la santé humaine. « Outre le développement de nos formulations, nous avons fondé la Task force biocide européenne du géraniol afin de faire approuver au niveau de la Commission européenne cette molécule dans le cadre du règlement Biocides », affirme Benoît Nys. À partir de cette substance active, le groupe Breyner a développé de nouvelles formulations « synergisées » et brevetées.

À l'issue de cette phase de R&D est née une toute nouvelle gamme, Greenfirst. « Ce traitement associe le géraniol à des extraits d'huiles essentielles comme l'eucalyptus, la lavande ou encore le citron. La gamme Greenfirst couvre un spectre large de nuisibles (anti-acariens, anti-punaises de lit, antimoustiques, antimites) et de matériaux allant du textile, à la mousse polyuréthane, les fibres ou encore les plumes », détaille Lidwine Navarro, business manager chez Breyner. Dans un deuxième temps, la gamme référente historique de Breyner, Microstop anti-acarien, commercialisée en France, a été repensée à base de géraniol. Elle est déclinée pour une application sur différents supports textiles : coton, polycoton, etc. « Microstop commercialise désormais une gamme de produits d'entretiens, permettant d'activer ou de renouveler la fonctionnalité antiparasitaire d'un textile », indique Lidwine Navarro. Enfin, la dernière gamme de produits de Breyner est Greensphere, associant l'activité antiparasitaire du géraniol et l'effet antibactérien de l'huile essentielle de menthe poivrée. « Nous avons également développé d'autres gammes de produits comme Seltorn, un additif olfactif vert, destiné à masquer la mauvaise odeur des supports en mousse polyuréthane », précise Benoît Nys.

Consolider et diversifier son activité

Sur la dernière année, le groupe Breyner revendique une croissance moyenne de son chiffre d'affaires de 20 %. Et il compte bien poursuivre sur le même rythme. En ce qui concerne l'avenir, la société Breyner entend consolider ses activités, notamment à l'international, où il génère actuellement 65 % de son chiffre d'affaires. « Nous sommes déjà présents sur les marchés en Europe, en Asie et en Océanie, que ce soit en direct ou via des représentations commerciales. Nous travaillons actuellement à nous implanter sur la zone nord-américaine », indique Benoît Nys. Breyner prévoit de poursuivre ses efforts de R&D, notamment pour améliorer encore les performances de ses produits. En outre, Benoît Nys souhaite explorer de nouvelles ressources végétales, formuler de nouvelles substances actives à valeur ajoutée ou trouver de nouvelles applications à ses produits. C'est dans ce cadre qu'il a créé, en janvier 2018, une société soeur dénommée Astardys, spécialisée dans les solutions de protection verte contre les insectes : fourmis, mouches, blattes, moustiques, tiques, etc. « Cette entité est spécialisée dans la recherche, le développement et la production de concentrés émulsionnables, premix liquides, insecticides et répulsifs. Astardys s'est naturellement orientée vers l'art de "synergiser "des substances actives d'origine végétale telles que le géraniol sur lequel Breyner a développé une vraie expertise. Astardys compte également exploiter les propriétés du citronellal, une molécule que l'on trouve dans l'huile essentielle de citronnelle mais également d'eucalyptus citronné », précise Benoît Nys. Astardys élabore aussi des formulations sur mesure adaptées aux besoins spécifiques de ses clients. Des formulations qui s'inscrivent toujours dans le triangle vertueux de la protection verte.

Breyner en bref
  • Création en 1998
  • Implantation : Chaponnay (Rhône)
  • Effectif : environ 20 collaborateurs
  • Activité : développement et production de traitements bioactifs antiparasitaires
  • Marchés cibles : textile, literie, outdoor Présence internationale : Europe, Asie, et Océanie + États-Unis (en cours)
  • Société soeur : Astardys (expert de la protection verte contre les insectes)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Démarrage danois pour Braskem et Haldor Topsoe

Le pétrochimiste brésilien Braskem et le groupe Haldor Topsoe ont annoncé la mise en service d'un pilote de production de monoéthylène glycol (MEG) biosourcé. Issue d'une collaboration entre les[…]

18/02/2019 | Chimie verteChimie
Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Benvic majoritaire dans Plantura

Benvic majoritaire dans Plantura

Inauguration d'un CMQ bioraffinerie végétale à Reims

Inauguration d'un CMQ bioraffinerie végétale à Reims

Plus d'articles