Nous suivre Info chimie

Carbon Holdings signe avec GE en Égypte

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Le projet ambitionne de construire le plus grand vapocraqueur mondial sur base naphta.

Le groupe égyptien Carbon Holdings a signé un accord d'une valeur de 500 millions de dollars avec l'Américain General Electric (GE), rapporte la presse arabe et internationale. Ce dernier apportera sa technologie ainsi qu'un support financier. Le projet consiste en l'établissement d'un complexe pétrochimique d'une capacité de 1,36 million de tonnes par an d'éthylène et de polyéthylène. Ce complexe, baptisé Tahrir Petrochemicals et qui serait construit à Ain Sokhna (Égypte), produirait aussi du propylène, du benzène, du butadiène et des oléfines alpha-linéaires. Ce projet nécessiterait un investissement total d'environ 4,8 Mrds $. D'après Reuters, la construction pourrait démarrer en 2014 et devrait durer plus de quatre ans. Ce complexe devrait générer des ventes annuelles estimées à 6 Mrds $, sur le marché égyptien mais aussi à l'export.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles