Nous suivre Info chimie

Carbon4PUR oeuvre sur la reconversion de gaz pour des plastiques

J.C.

Le groupe allemand Covestro a annoncé, le 17 octobre, mener un nouveau consortium public-privé baptisé Carbon4PUR, dont l'objectif est d'utiliser le carbone des effluents de gaz rejetés par la sidérurgie pour la production de matériaux d'isolation et de revêtements. Le projet porte plus précisément sur l'utilisation de mélanges de dioxyde de carbone et de monoxyde de carbone issus des rejets de gaz de la sidérurgie pour la production de polyols, intermédiaires essentiels aux polyuréthanes que l'on trouve dans les matériaux d'isolation et les revêtements. Covestro est déjà impliqué dans ce domaine avec l'ouverture dès 2016 d'une unité de polyols à base de CO2 sur son site de Dormagen, en Allemagne (CPH n°766). Cette fois, c'est en France qu'un projet pourrait être initialisé. Le consortium Carbon4PUR planche sur la construction d'une unité pilote à Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône), à proximité d'une usine d'ArcelorMittal et d'une unité de Covestro. Les détails de ce projet n'ont pas encore été dévoilés.

 

Une subvention européenne de 8 millions d'euros

 

Carbon4PUR s'inscrit dans le partenariat public-privé européen baptisé Spire (Sustainable process industry through ressources and efficiency energy), lancé en 2013 (CPH n°659). Le consortium réunit 14 partenaires de sept pays. Outre Covestro et ArcelorMittal, il regroupe l'institut RWTH de l'université d'Aachen, l'université technique de Berlin, l'institut allemand Dechema, l'Imperial College London, les universités de Gand et de Leiden, le Commissariat français à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, ou encore le Grand Port Maritime de Marseille. Carbon4PUR va recevoir une subvention européenne de 8 millions d'euros pour ses travaux pour les trois prochaines années. Les partenaires industriels devraient aussi investir pour le bon développement du projet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Dicamba : Corteva ne vend plus son herbicide en Amérique du Nord

Dicamba : Corteva ne vend plus son herbicide en Amérique du Nord

Le spécialiste de l’agriculture Corteva Agriscience a annoncé le retrait de son herbicide FeXapan des marchés canadien et américain. Ce produit, à base de dicamba comme de nombreux herbicides, est[…]

04/03/2021 | PanoramaCorteva
Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Plus d'articles