Nous suivre Info chimie

Cargill forme une coentreprise au Brésil

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Brésil : un centre technologique

Cargill a aussi ouvert au Brésil un centre technologique de 20 000 m2 pour ses spécialités agroalimentaires. D'un investissement de 20 M de reals (8,7 M€), ce dernier est localisé à Campinas (São Paulo). Le centre permettra aussi de développer des ingrédients et des applications pour les marchés du papier, du textile ou encore des biopolymères. Il pourra aussi servir d'autres marchés en Amérique du Sud, comme l'Argentine et le Venezuela.

Cargill renforce ses positions en Amérique Latine. Il vient de signer un accord de coentreprise avec USJ Group, producteur brésilien de sucre, d'éthanol et de bioélectricité. Dans le cadre de ce projet, chaque société possédera 50 % des parts. Les termes financiers n'ont pas été dévoilés. L'opération devrait être conclue au cours des deux prochains mois. La coentreprise sera composée de deux usines appartenant à USJ situées à Quirinópolis dans l'état de Goiás (Brésil). La première correspond à l'usine São Francisco qui a été créée en 2007. L'usine de Cachoeira Dourada est, elle, actuellement en cours de construction et devrait être mise en service pour 2013. Cargill participera financièrement à la construction dans le cadre de ce projet. A terme, ces deux installations traiteront 7,5 millions de tonnes de canne à sucre par an. Elles généreront aussi 120 MWh d'électricité à partir de résidus fibreux de canne à sucre. Un tiers de cette bioélectricité permettra ensuite de produire du sucre et de l'éthanol. Le reste sera distribué au réseau public. La coentreprise héritera également des contrats d'approvisionnement en canne à sucre de USJ avec les producteurs locaux. Cargill est présent au Brésil depuis 1965 où il est implanté sur 13 états et emploie 7 000 personnes.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles