Nous suivre Info chimie

Carlyle préparerait l'IPO d'Atotech

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Carlyle préparerait l'IPO d'Atotech

© Atotech

Un peu moins de deux ans après l'acquisition d'Atotech auprès de Total, pour plus de 3 milliards de dollars (CPH n°777), le fonds américain Carlyle préparerait l'introduction en Bourse de ce leader mondial de la chimie de métallisation. C'est ce qu'a affirmé Reuters, le 14 août, en citant des sources anonymes proches du dossier. L'opération pourrait être valorisée à près de 5 milliards de dollars. Des banques d'investissement auraient été mandatées pour préparer ce projet. Selon les sources de Reuters, cette introduction pourrait s'effectuer à la Bourse américaine ou en Allemagne où se situe le siège social d'Atotech (Berlin). L'opération serait enclenchée l'an prochain. Atotech a été constitué en 1993, avec la fusion des activités Elf Atochem M&T Harshaw (Elf Aquitaine) avec la division Électro-déposition de Schering. Atotech recense environ 4 000 salariés et est composé de deux grands pôles d'activités : les spécialités pour l'électronique, comme pour les semi-conducteurs et la fabrication des circuits imprimés, et, d'autre part, le general metal finishing, soit les applications générales de traitement de surface, principalement dans les domaines de l'automobile, de la construction et de l'ameublement. L'entité est présente dans 40 pays, dénombre 18 sites de production dans le monde, en Europe (Allemagne, République tchèque, Slovénie, Espagne), aux Amériques (États-Unis, Canada, Brésil et Mexique), et surtout en Asie avec huit sites répartis entre le Japon, la Chine, Taïwan, la Corée du Sud, l'Inde et Singapour. 18 centres techniques sont également implantés sur les trois continents principaux. Atotech a généré un chiffre d'affaires de 1,2 Mrd $, l'an passé, selon Reuters.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lanxess porté par son mouvement vers les spécialités

Lanxess porté par son mouvement vers les spécialités

Dans un contexte économique difficile, marqué par des effets de change défavorables, le groupe allemand a réalisé un bon exercice 2018. L'intégration de Chemtura et son désengagement complet[…]

18/03/2019 | SpécialitésActualités
Sumitomo Chemical se lance dans un programme de transformation

Sumitomo Chemical se lance dans un programme de transformation

DSM veut réduire son empreinte carbone et celle de sa chaîne de valeur

DSM veut réduire son empreinte carbone et celle de sa chaîne de valeur

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Composites PEKK : Arkema et Hexcel ouvrent un laboratoire commun aux Avenières

Plus d'articles