Nous suivre Info chimie

Catalyse : Johnson Matthey en quête d'acquisitions

Le Britannique Johnson Matthey a déclaré vouloir investir quelque 200 millions de livres (290 M€ ) soit dans des acquisitions, soit pour un programme de rachat d'actions.
Alors que son principal concurrent dans la catalyse Engelhard est en passe de tomber dans le giron de BASF, Johnson Matthey cherche ainsi à se renforcer dans l'une de ses activités les plus dynamiques, où les autres grand acteurs sont Albemarle, Umicore, et dans une moindre mesure Rhodia. Le montant évoqué laisse toutefois penser que Johnson Matthey n'a pas l'intention de lancer une opération d'envergure, mais plutôt de reprendre des entités de taille réduite. Si le groupe a réalisé des ventes globales en hausse de 3 % à 4,7 Mrds £ (6,8 Mrds€ ), c'est dans ce domaine où il croît le plus rapidement. La division Catalyse, en plein essor, notamment grâce au durcissement des législations sur la pollution automobile, a réalisé des ventes de 786 M£ (1,14 Mrd € en 2005), en hausse de 17 %, et un bénéfice opérationnel de 134 M£ en croissance de 10 %. Représentant 53 % du résultat opérationnel total de Johnson Matthey, elle regroupe trois segments: ECT (Environmental Catalysts & Technologies), qui fabrique des catalyseurs de dépollution pour l'automobile et les procédés industriels, PCT (Process Catalysts & Technologies), l'unité dédiée aux catalyseurs de raffinage et pour les procédés chimiques (notamment la chimie fine), et enfin l'unité Catalyseurs pour piles à combustible. En février dernier, Johnson Matthey avait déjà procédé dans la catalyse à la reprise de son compatriote Davy Process Technology (CPH n°328). Dans ses autres métiers, la division Céramiques (produits pour carrelages et tuiles) a réalisé en 2005 un chiffre d'affaires de 182 M£ (263 M€ ) en progression de 10 %. Son résultat opérationnel grimpe de 13 % pour s'établir à 21 M£. La division Métaux précieux a, quant à elle, connu une hausse de 9 % à 245 M£ (355 M€ ), pour un résultat opérationnel en augmentation de 20 % à 62 M£. En revanche, le chiffre de la division Chimie fine pharmaceutique n'a progressé que de 2 % à 127 M£ (184 M€ ), et son résultat s'effondre de 15 % à 34 M£.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Par cette acquisition, Arkema met un peu plus le cap vers les spécialités et se garantit 900 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires à l'horizon 2015.Le groupe Arkema annonce un projet d'acquisition des résines pour revêtements (peintures,[…]

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Plus d'articles