Nous suivre Info chimie

Catastrophe de Toulouse/Quelques précisions sur les circonstances du drame

Sujets relatifs :


Selon le rapport Barthélémy (Chimie hebdo n°149, p.1), la veille de l'explosion, 15 à 20 tonnes d'une fabrication d'ammonitrate avec un adjuvant en phase de qualification ont été amenées dans le local et, le matin même de l'explosion, des produits issus du conditionnement des ammonitrates et des ateliers de fabrication y ont été également déposés. Moins d'une demi-heure avant l'explosion, une benne en provenance d'une autre zone de stockage a également été déposée dans ce hangar. Un agent de Grande Paroisse est sorti de la sacherie moins de cinq minutes avant l'explosion et n'a rien remarqué d'anormal. Toujours selon ce rapport, l'analyse des conséquences de l'explosion (destructions, sismologie, etc.) indique qu'une quantité de l'ordre de 40 à 80 tonnes de nitrate d'ammonium (soit l'équivalent de 20 à 40 tonnes de TNT) a détoné sur un total de 300 à 400 tonnes présentes dans le bâtiment le matin de l'explosion. Par ailleurs, selon les premiers éléments de l'enquête, on aurait retrouvé sous le bâtiment où a eu lieu l'explosion, d'une part une vieille dalle de bitume, d'autre part des traces de soufre qui aurait été entreposé à cet endroit dans le passé. Sans que l'on puisse évidemment préjuger des résultats de l'enquête, on peut simplement remarquer que la présence au même endroit de nitrate d'ammonium, qui est à la fois un puissant oxydant (par son ion nitrique) et un explosif potentiel, de soufre, un élément réducteur et de matière carbonée (bitume) également à caractère réducteur, réunit des ingrédients qui ne sont pas sans rappeler ceux de la poudre noire, un mélange de salpêtre (nitrate de potassium), de soufre et de charbon de bois, connue pour les risques qu'elle présente.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles