Nous suivre Info chimie

Celanese arrêterait ses usines de Roussillon et Tarragon

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Faute de repreneur, Celanese envisage de fermer ses usines de Roussillon, dans l'Isère et de Tarragone, en Espagne.

Le chimiste américain avait annoncé en mai son intention de vendre ces deux sites européens. « A ce jour, nous n'avons pas identifié d'acheteurs crédibles et nous n'avons pas reçu d'offres d'acquisition pour ces usines », regrette le groupe. De fait, il a entamé un processus d'information et consultation concernant la fermeture possible de ces deux usines. « Cette action est initiée pour sauvegarder la compétitivité de l'activité acétyle de Celanese », explique la société américaine. D'un effectif de 30 personnes, l'usine française produit 34 000 tonnes par an d'anhydre acétique. De son côté, l'usine espagnole dispose de capacités de 200 000 t/an d'acétate de vinyle et emploie 70 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles