Nous suivre Info chimie

Celanese et Mitsui associés au Texas

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
La valeur du projet atteint les 800 millions de dollars.

L'Américain Celanese et le Japonais Mitsui et Co viennent de s'allier dans le cadre d'une coentreprise répartie à parts égales entre eux avec en première ligne de mire la construction d'une unité de méthanol d'une capacité de 1,3 million de tonnes par an. L'unité sera construite sur le site américain de Celanese à Clear Lake, au Texas. Via les actifs et utilités que le groupe américain mettra à disposition sur son complexe pour la compétitivité et l'intégration de la future unité commune de méthanol, Celanese devrait limiter sa participation à 300 M$ sur les 800 M$ nécessaires au projet. L'unité, qui devrait être mise être en service mi-2015, bénéficiera du gaz naturel à profusion et à bas coûts aux États-Unis grâce à la révolution des gaz de schiste. Mitsui s'appuiera d'ailleurs sur ses propres participations dans des réserves américaines de gaz de schiste pour améliorer la compétitivité de l'unité de méthanol.

La part des futures productions qui reviendra à Mitsui sera essentiellement destinée au marché américain, deuxième plus grand pays consommateur de méthanol au monde. La part qui sera attribuée à Celanese servira à alimenter ses propres productions d'acide acétique et de dérivés, notamment à Clear Lake. Selon Mitsui, Celanese compte actuellement parmi les plus grands consommateurs mondiaux de méthanol, et cherchait depuis quelque temps un partenaire pour produire lui-même dans le cadre d'une coentreprise. De son côté, Mitsui cherchait un partenaire pour mener aux États-Unis des projets liés à l'exploitation des gaz de schiste, en constituant une chaîne de valeur allant de la production de gaz naturel à la celle de produits chimiques. Les deux partenaires estiment par ailleurs que leur coentreprise tout juste constituée pourrait à l'avenir se lancer dans d'autres projets que cette future unité texane de méthanol.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles