Nous suivre Info chimie

Celanese muscle son complexe de Pasadena

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe américain continue d'investir dans son complexe américain de Clear Lake à Pasadena, au Texas. Celanese a annoncé, le 11 novembre, un projet de renforcement capacitaire sur le site pour ses productions d'acide acétique et d'acétate de vinyle monomère (VAM). Via des dégoulottages qui ne seraient que peu gourmands en capitaux, selon ses dires, le groupe entend augmenter ses capacités d'acide acétique de Clear Lake de 150 000 tonnes par an. Avec l'objectif d'atteindre une capacité locale, et pour l'ensemble de ses productions américaines d'acide acétique, de 1,5 Mt/an, le complexe disposant déjà de capacités de 1,35 Mt/an. Cette augmentation interviendrait courant 2016. En parallèle, Celanese a démarré des travaux pour augmenter de 150 000 t/an également ses capacités de VAM à Clear Lake. Elles passeraient ainsi de 300 000 à 450 000 t/an en 2018. Le chimiste américain estime que ce projet, dont il n'a pas détaillé les montants d'investissement qui y étaient alloués, ferait de l'unité la plus grande et la plus efficiente pour la production de VAM au monde.

 

Démarrage de l'unité de méthanol à Clear Lake

Ces projets viennent compléter les récents investissements de Celanese à Clear Lake. Le groupe a mis en service mi-octobre son unité de méthanol sur le site, dans le cadre de sa coentreprise à parts égales avec Mitsui et Co. Cette unité d'une capacité de 1,3 Mt/an tourne aujourd'hui à pleine charge, assure le groupe. Lequel se félicite ainsi, comme avec les nouveaux projets annoncés, de renforcer encore un peu plus sa chaîne acétique. L'unité de méthanol permettant notamment de fournir les unités d'acide acétique en matière première essentielle. Cette première unité de méthanol pourrait mener à la construction d'une deuxième voire même d'une troisième unité similaire aux États-Unis, toujours aux côtés de Mitsui, comme l'avait indiqué Celanese cet été.

Celanese va se lancer dans le PEEK

Le groupe américain a annoncé par ailleurs qu'il allait enrichir, d'ici le second semestre 2016, son portefeuille de matériaux de spécialité avec l'introduction de deux premiers grades de polyéther éthercétone (PEEK). Il s'agirait de PEEK « high flow » et de PEEK renforcé « high flow ». Celanese a simplement évoqué une commercialisation sans indiquer s'il produirait lui-même.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles