Nous suivre Info chimie

Centrale Lille lance la chaire industrielle SmartDigiCat

Françoise de Vaugelas
Centrale Lille lance la chaire industrielle SmartDigiCat

L’établissement d’enseignement supérieur Centrale Lille a annoncé la création de la chaire SmartDigiCat pour une durée de trois ans. Elle est consacrée à l’élaboration de procédés catalytiques optimisés, plus sûrs et plus respectueux de l’environnement. D’un budget total de deux millions d’euros – dont 300 000 € sont apportés par la Métropole lilloise –, la chaire est portée par Vaalbio de l’UCCS (Unité de catalyse et chimie du solide), en partenariat avec le laboratoire Cristal, l’Inria et les sociétés Solvay, Horiba et TeamCat Solutions.

L’objectif de la chaire est de combiner le criblage catalytique haut débit, la chimie théorique, les sciences humaines et l’intelligence artificielle afin de développer une approche innovante. Ces nouveaux procédés catalytiques utiliseront des matières premières biosourcées.  « La catalyse est omniprésente dans notre vie quotidienne : plus de 80 % des objets qui nous entourent contiennent des composés issus de l’industrie chimique ou biotechnologique dont 90 % ont été fabriqués par des procédés catalytiques. Elle participe aux réponses à apporter à tous les grands enjeux sociétaux actuels : l’alimentation, la santé, l’accès à l’énergie ou à l’eau potable, le transport, les communications ou encore l’utilisation de ressources renouvelables en lieu et place des ressources fossiles. Le développement de nouveaux procédés catalytiques utilisant des matières premières biosourcées est donc capital et c’est l’enjeu de cette nouvelle chaire », a commenté Sébastien Paul, porteur de la chaire SmartDigiCat.

En outre, cette chaire permettra de former à la catalyse digitale quatre doctorants, deux ingénieurs d’études, trois chercheurs post-doctorants et cinq stagiaires de masters.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles