Nous suivre Info chimie

CF, nouveau leader des azotés avec OCI

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Décidément, le secteur des engrais est particulièrement agité cette année. L'Américain CF Industries s'est lancé mi-août dans l'acquisition des activités européennes et américaines d'OCI, ainsi que son réseau global de distribution basé à Dubaï (Émirats arabes unis). Soit une gigantesque opération valorisée à près de 8 milliards de dollars (près de 7 Mrds €), dont 2 Mrds $ de reprise de dette. Cette acquisition, qui pourrait être finalisée mi-2016, déboucherait sur la création d'un géant des engrais azotés doté de capacités mondiales de 12 millions de tonnes par an. Pressentie depuis le début de l'été, la transaction s'effectuera par un mélange complexe en numéraire et en échanges d'actions, et le nouveau groupe devrait être détenu à hauteur de 72,3 % des actionnaires actuels de CF et de 27,7 % pour ceux d'OCI. Une holding sera implantée au Royaume-Uni, le groupe CF actuel en devenant du coup une filiale. L'accord, approuvé par les conseils d'administration de CF et d'OCI, octroie aussi au futur groupe une option afin d'acquérir, pour 500 M$ en numéraire, 45 % de Natgasoline. CF détiendra même une option pour acquérir à l'avenir le reste du capital de ce projet d'OCI. Natgasoline consiste en la construction d'un gigantesque complexe de méthanol de 1,75 Mt/an à Beaumont au Texas (États-Unis). La mise en service est entrevue pour 2017.

Industriellement, OCI cède ses unités de production d'engrais azotés de Geleen (Pays-Bas, environ 2 Mt/an) et de Weever dans l'Iowa (États-Unis, entre 1,6 et 1,8 Mt/an, démarrage début 2016), les parts de sa filiale OCI Partners (près de 80 %) dans un complexe d'ammoniac (375 000 t/an) et de méthanol (1 Mt/an) à Beaumont (Texas), et son réseau mondial de distribution basé à Dubaï (2,9 Mt/an de produits distribués). OCI, d'origine égyptienne et qui s'est recentré sur les engrais cette année, conservera ses actifs en Afrique du Nord (Égypte et Algérie).

Pour CF, cette opération va lui permettre de consolider son réseau de production européen, limité pour l'heure à sa filiale GrowHow basée au Royaume-Uni dont il a acquis au début de l'été la totalité du capital auprès du Norvégien Yara. L'apport d'OCI permettra aussi à CF d'entrer sur le marché du méthanol, en se positionnant d'emblée comme un acteur de très grande envergure en Amérique du Nord.

CF se lie à la coopérative CHS

Mi-août, CF Industries a également conclu un accord avec le groupe américain CHS, une des plus grandes coopératives agricoles outre-Atlantique. L'accord doit permettre à CHS d'avoir un accès direct à l'achat annuel de 1,7 Mt d'urée (1,1 Mt/an) et de nitrate d'ammonium-urée (580 000 t/an), au prix du marché. En parallèle, la coopérative prendra une part minoritaire dans le capital de CF Nitrogen, filiale de CF, pour un total de 2,8 Mrds $. CHS détiendra ainsi 8,9 % de CF Industries. La transaction doit aboutir en février 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

DSM annonce une baisse importante de ses émissions de CO2 dans son usine de Sisseln

DSM annonce une baisse importante de ses émissions de CO2 dans son usine de Sisseln

DSM a annoncé, le mardi 9 avril, qu'elle allait baisser de manière significative ses émissions de CO2 dans son usine de Sisseln, en Suisse, grâce à la construction d'une centrale thermique fonctionnant[…]

15/04/2019 | ActualitésChimie
Air Liquide construit une 3e ASU à Tcherepovets

Air Liquide construit une 3e ASU à Tcherepovets

BASF met l'Espagne au coeur de sa transformation digitale

BASF met l'Espagne au coeur de sa transformation digitale

Des projets à Nizhny Novgorod pour Lukoil

Des projets à Nizhny Novgorod pour Lukoil

Plus d'articles