Nous suivre Info chimie

Chemours construira la plus grande usine mondiale de HFO au Texas

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le projet était en balance avec la Chine mais se fera bien sur le sol américain. The Chemours Company a indiqué le 2 mai 2016 qu'il investirait 230 millions de dollars (environ 200 M€) sur une période de trois ans pour construire une gigantesque usine d'hydrofluoroléfines (HFO). La plus grande au monde, assure même le groupe américain, qui sera implantée sur son site de Corpus Christi à Ingleside au Texas. Le démarrage est programmé pour le troisième trimestre 2018 et permettra de tripler les capacités de la gamme Opteon de Chemours. Cette gamme comprend des fluides frigorigènes HFO-1234yf, produits pour lequel le groupe se revendique leader mondial et dont les applications principales sont les systèmes d'air conditionné automobiles et les mélanges réfrigérants. Chemours estime que la demande pour sa gamme Opteon devrait bondir ces prochaines années. 40 millions de voitures devraient utiliser du HFO-1234yf d'ici à la fin 2017, et 140 M d'ici à la fin 2020, prédit-il. Un millier de systèmes de réfrigération dans des supermarchés et des espaces commerciaux devraient avoir recours à des produits de sa gamme Opteon d'ici à la fin 2016, un chiffre qui serait multiplié par dix d'ici fin 2020, assure encore Chemours. Le groupe mise aussi sur le développement des applications. Si cette gamme est aujourd'hui utilisée dans l'air conditionné automobile, les refroidisseurs et les systèmes de réfrigération fixes ou mobiles, elle devrait l'être à l'avenir dans les systèmes fixes d'air conditionné, les agents d'expansion de mousses et les systèmes de récupération de chaleur. Selon Chemours, outre le développement des applications, son HFO-1234yf aurait aussi un avantage écologique d'envergure, en présentant un profil de potentiel de réchauffement climatique de 99,9 % inférieur aux réfrigérants actuels.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles