Nous suivre Info chimie

Chevron Oronite investit plus de 160 M$ en Normandie

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,
Chevron Oronite investit plus de 160 M$ en Normandie

Le site de Chevron Oronite à Gonfreville-l'Orcher en Seine-Maritime.

© Chevron

Pour garder sa longueur d'avance sur ses concurrents, notamment de pays émergents, le groupe américain Chevron investit massivement dans son usine Chevron Oronite de Gonfreville-l'Orcher en Seine-Maritime.

«Face à la concurrence montante des productions issues de pays émergents et dans un contexte économique mondial assez difficile, il n'y a que deux attitudes possibles », estime Olivier Clavaud, directeur du site normand spécialisé dans la production d'additifs pour carburants et huiles industrielles, et d'huiles moteur. « Ou l'on attend que ça passe, ou l'on va de l'avant. C'est cette option que choisit ici notre groupe. Nous disposons d'un capital savoir-faire, d'une capacité d'innovation, de technologies et de positions sur le marché que n'ont pas nos nouveaux concurrents, à l'instar des nouveaux industriels chinois de la spécialité, et nous sommes toujours dans le peloton de tête de nos activités. A nous de préserver notre longueur d'avance, d'amener en permanence de la valeur ajoutée à nos clients avec des produits de haute performance, tout en produisant avec une rentabilité économique qui nous permet de rester compétitifs au niveau de nos prix. Et pour cela, nous devons investir », poursuit le dirigeant.

« L'usine de Gonfreville-l'Orcher est ainsi le théâtre de deux importants investissements de 100 et de 60 millions de dollars »L'usine de Gonfreville-l'Orcher est ainsi le théâtre de deux importants investissements. Le premier, d'un montant de plus de 100 millions de dollars (76 M€) a été lancé fin 2011 et s'achèvera fin 2014 ou début 2015. « Cet investissement reflète bien notre ambition, puisque l'enjeu est de disposer d'un outil toujours plus performant, adaptable, sécurisé, et fonctionnant sur un mode énergétique optimisé », continue Olivier Clavaud. « L'investissement intègre globalement une modernisation du site avec des équipements plus performants, plus économiques en énergie comme les réseaux de vapeur ou d'huiles chaudes que nous remplaçons. Il vise aussi à augmenter nos capacités de production et à préparer l'appareil productif pour de nouvelles gammes d'additifs, particulièrement en direction du marché des huiles pour l'automobile ».
 

Le second investissement sera, quant à lui, lancé dans quelques semaines. Supérieur à 60 M$, il consiste principalement en la construction d'une nouvelle unité de fabrication. Dotée d'une capacité de plusieurs dizaines de milliers de tonnes par an et opérationnelle mi-2014, celle-ci sera destinée à la production d'additifs dotés de propriétés de détergence pour les huiles marines et remplacera des unités qui, à moyen terme, ne seront plus assez performantes et appelées à disparaître. « Là encore, nous anticipons sur un marché des additifs en évolution permanente et en fort développement au niveau mondial, pour lequel nous élaborons actuellement ici entre 30 000 et 50 000 t/an, ce qui va devenir insuffisant. De plus, dotée de technologies de pointe, la future unité nous permettra d'être plus réactifs », justifie Olivier Clavaud.
 

Forte de 680 salariés, l'usine de Gonfreville-l'Orcher dispose aujourd'hui d'une capacité de production de 300 000 t/an d'additifs et de 150 000 t/an d'intermédiaires. Elle travaille en direction des marchés d'Europe, d'Afrique et du Moyen-Orient. Côté emploi, les investissements n'auront pas d'impact sur l'effectif qui restera globalement stable.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Plus d'articles