Nous suivre Info chimie

Chevron Phillips va bien monter en puissance au Texas

J.C.
C'est approuvé ! Le conseil d'administration de Chevron Phillips Chemical a donné son feu vert pour le déploiement du vaste plan de développement baptisé US Gulf Coast (USGC) Petrochemicals Project au Texas (États-Unis).

De quoi permettre à la coentreprise à parts égales entre les Américains Chevron et Phillips 66 de considérablement muscler ses capacités d'oléfines et de polyoléfines. Le projet USCG prévoit la construction d'un vapocraqueur, le 6e du groupe sur le territoire américain, au cœur du complexe pétrochimique Cedar Bayou, près de Baytown. Comme envisagé, ce vapocraqueur sur base éthane sera doté de capacités de 1,5 million de tonnes par an, soit presque deux fois plus que les capacités actuelles du complexe de Cedar Bayou (835 000 t/an). Chevron Phillips a attribué le contrat EPC (ingénierie, fourniture des équipements et construction) à une coentreprise entre JGC et Fluor Enterprises. En parallèle, le feu vert est aussi accordé à la construction de deux unités de polyéthylène (haute densité et basse densité linéaire) sur le complexe d'oléfines Old Ocean de Chevron Phillips à Sweeny, toujours au Texas. Le contrat pour la conception et la construction a été attribué à Gulf Coast Partners, qui réunit Zachry Industrial et Technip. L'ingénieriste français, qui sera en charge de la conception détaillée et de l'aide sur le terrain, précise également que le « contrat comprend la conception, l'approvisionnement et l'installation de deux unités de polyéthylène d'une capacité de 500 000 tonnes par an chacune, ainsi que les installations hors site, les utilités et la gare de triage associées ».

Chevron Phillips n'a pas dévoilé le montant des investissements pour l'ensemble du projet USGC, même si des montants de 5 à 6 milliards de dollars sont évoqués dans la presse américaine. Technip évoque de son côté, juste pour sa part dans le total, un contrat « conséquent », soit d'une valeur comprise entre 250 et 500 M€. Les travaux de construction devraient démarrer début 2014 sur les deux complexes pétrochimiques texans. Les démarrages sont entrevus en 2017. Au total, environ 400 emplois pourraient être créés sur les deux sites texans de Chevron Phillips.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles