Nous suivre Info chimie

Chimie verte : Lapeyre ouvre une nouvelle fenêtre dans la protection du bois

Sujets relatifs :

Les équipes de R&D du fabricant de menuiseries industrielles Lapeyre ont mis au point un nouveau traitement à cœur du bois utilisé en extérieur. Il aura fallu six ans à l'équipe dirigée par Silham El Kasmi (en partenariat avec l'Ensiacet/INP de Toulouse au départ) pour créer cet anhydride mixte. Il est composé de dérivés d'huiles de colza et de tournesol (acides gras de C8 à C18) et d'un dérivé d'acide acétique (anhydre acétique). « Cet anhydre modifie la composition du bois par un processus de greffage chimique », explique Silham El Kasmi. Les molécules de l'anhydre mixte se fixent aux molécules de cellulose, d'hémicellulose et de lignine du bois et lui confèrent un caractère hydrophobe et stable, le protégeant ainsi de l'humidité. « Ce traitement permet en outre de rendre le bois insensible aux agressions des champignons et des bactéries puisque ceux-ci ne le reconnaissent plus en tant que tel », poursuit la chercheuse. Le processus d'imprégnation du bois par le produit, baptisé Wood Protect, comprend deux phases. La première s'effectue en autoclave et permet à l'anhydre mixte de pénétrer dans le bois. Celui-ci est ensuite trempé dans un bac contenant ce même anhydre chauffé à plus de 100 °C pour assurer le greffage. Lapeyre espère que son innovation redonnera un coup de jeune au bois pour les menuiseries extérieures, solution délaissée par les consommateurs ces dernières années en raison de sa difficulté d'entretien.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

L'entreprise technologique Metron a développé une solution d'intelligence artificielle au service de la performance énergétique. Elle permet à l'industriel de s'inscrire dans l'usine 4.0[…]

25/02/2019 | Génie des procédésZoom
Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Axelera en route pour la phase IV

Axelera en route pour la phase IV

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Plus d'articles