Nous suivre Info chimie

Clariant finalise sa réorganisation et mise sur l'Asie

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Le chimiste suisse en termine avec ses grandes mesures de restructurations, lesquelles profitent notamment à ses positions en Asie. Cette région continue de tirer les perspectives de croissance de Clariant, en particulier en Chine.

Ce serait la dernière ligne droite. Après plus d'un an de plans successifs de restructurations, le groupe suisse a annoncé la conclusion de ses mesures pour optimiser ses activités. D'ici à 2013, Clariant prévoit de supprimer encore une centaine de postes dans le monde dont 70 en Europe. Au total, sur cinq ans à compter de 2009, le groupe aura supprimé pas loin de 3 000 postes sur plus de 20. La mesure la plus spectaculaire du dernier pan de cette réorganisation concerne son activités Produits chimiques pour les textiles. Comme envisagé (CPH n°498), Clariant relocalisera bien en Asie cette division avant mi-2011. Plus précisément, le centre de décisions quittera définitivement Reinach, en Suisse, pour s'implanter à Singapour. La raison principale est de se rapprocher des marchés stratégiques des textiles, comme la Chine, l'Asie du Sud-Est et du Sud, notamment l'Inde. Étonnamment, les laboratoires de développement pour les textiles techniques et les finitions seront conservés en Suisse, mais relocalisés de Reinach à Muttenz. La division Spécialités pour le papier sera également transférée de Reinach à Muttenz d'ici à 2013. Dans l'année, la division Spécialités pour le cuir avait également quitté Reinach, site que Clariant délaissera donc définitivement pour Muttenz. Au final, Clariant sera concentré en Suisse sur deux sites : Muttenz et Pratteln pour son siège social. L'ensemble des activités R&D sera, de son côté, regroupé à Francfort en Allemagne, nouveau hub mondial de la R&D de Clariant. Au niveau de la production, les sites de McHenry (États-Unis), Delta (Canada) et Sefakoy (Turquie) sont condamnés à fermer. Au Guatemala, Clariant regroupera dans la capitale Guatemala City en un site unique ses trois sites actuels pour la production, le stockage et les bureaux. Enfin, des lignes de productions devraient être supprimées dans ses usines de Roha, en Inde, et de Shizuoka, au Japon. En France, après la décision de fermer d'ici fin 2011 le site de pigments et de mélanges-maîtres d'Huningue (Alsace, CPH n°487), Clariant réfléchit actuellement à la possibilité de déménager son siège français de Nanterre (Hauts-de-Seine) à Lamotte (Picardie), où il dispose d'un site industriel pour la production de détergents, d'intermédiaires et de produits pour le textile.


 

« Sur cinq ans, le groupe aura supprimé 3 000 de ses 20 000 postes »


 

Au-delà de ces ultimes restructurations, Clariant assure désormais vouloir se concentrer sur ses potentiels de croissance. Et a commen-cé de distiller des nouvelles plus réjouissantes. Le groupe a notamment profité du salon K2010 à Düsseldorf (Allemagne) pour annoncer qu'il doublerait d'ici à deux ans ses productions de retardateurs de flamme non-halogénés, grâce aux extensions prévues sur l'usine allemande de Hürth-Knapsack. D'abord via un dégoulottage, pour une mise en service mi-2011, puis via l'ajout d'une seconde unité courant 2012. Des extensions motivées par la forte demande des secteurs de l'électronique et de l'électroménager pour des retardateurs de flamme plus écologiques et efficaces. Clariant réfléchit même à de nouveaux projets à partir de 2014. Par ailleurs, les projets du groupe en Chine progressent. Fin octobre, Clariant a inauguré à Shanghai son nouveau quartier général pour la Chine. Site stratégique qui comporte notamment un nouveau centre technique pour les pigments. Avec plus de 150 millions de francs suisses (110 M€) investis depuis deux ans et demi, Clariant n'a pas ménagé ses efforts en Chine. En plus des unités toutes récentes ou en construction pour de nouvelles productions de pigments, de surfactants ou encore de mélanges-maîtres (CPH n°479), le groupe enregistre de vraies retombées financières. Son chiffre d'affaires en Chine devrait augmenter de 30 % cette année. Sur les six premiers mois 2010, ses ventes s'étaient portées à 216 M CHF, en hausse de 43 %. De fait, la part de la Chine dans l'ensemble des ventes totales du groupe atteignait au premier semestre presque 6 %. Clariant table même sur 8 % pour l'année. Soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans.


 


 

Les ventes mondiales de Clariant, en millions CHF, au 1er semestre 2010 - Source : Clariant

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a annoncé la construction d’une usine d’électrolyseurs à membrane à échange de protons (PEM) sur le complexe chimique de Leuna (Allemagne).[…]

19/01/2021 | Gaz industrielsChimie
Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Exclusif

Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Plus d'articles