Nous suivre Info chimie

Composite : NaturalNano veut s'imposer sur le marché des nanocomposites à base d'argile

Sujets relatifs :

Composite : NaturalNano veut s'imposer sur le marché des nanocomposites à base d'argile

La société américaine cherche des partenaires pour développer des composites à base de nanotubes naturels d'Halloysite, moins coûteux que ceux en argile classique.
La compagnie américaine NaturalNano vient de produire le premier lot d'essai commercial de ses composites à base de nanotubes d'halloysite, un type d'argile de la famille des kaolins, et devrait procéder au lancement de cette gamme au quatrième trimestre 2007. La firme de Rochester (New York) espère que son produit, baptisé Pleximer, lui permettra de s'imposer sur le marché des nanocomposites à base d'argile. La société estime en effet détenir un avantage en termes de coûts de production par rapport aux produits à base d'argile actuels en faisant appel aux nanotubes d'halloysite. Ces derniers sont en effet présents à l'état naturel sous forme de nanotubes, contrairement aux nanotubes d'argile, qui nécessitent un traitement préalable pour leur structuration. L'argile présente en effet à l'état brut une structure en feuillets qu'il faut exfolier pour obtenir des nanostructures. « Une différence de coût que l'entreprise n'est pas encore en mesure d'indiquer, la tarification des produits n'étant pas fixée », nous a confié Cathy Fleischer, présidente et directrice technique de NaturalNano. Autre avantage de la technologie Pleximer, selon NaturalNano, elle peut être utilisée dans des extrudeurs standards. Elle l'est par ailleurs avec une large gamme de polymères. L'essai de production que la société vient de mener concerne un nylon, avec un taux de charge de nanotubes pouvant atteindre environ 25 %. « Avec les nanotubes d'argile traditionnels, il est très difficile d'obtenir une bonne dispersion à ce niveau », explique Cathy Fleischer. Les Pleximer de la société sont fournis sous forme de compounds en granules, qui sont ensuite destinés à être directement extrudés par les plasturgistes. « Nous avons aussi déjà effectué des tests concluants avec du polypropylène, et nous travaillons sur d'autres résines », précise la dirigeante. Une stratégie reposant sur les partenariats industriels En marge du renforcement de polymères, NaturalNano a identifié plus de 200 applications de sa technologie, dont les principales sont la formulation de principes actifs en cosmétique, en agrochimie ou dans la pharmacie. Dans le domaine médical, son partenaire est Nanolution, une filiale du groupe américain Biophan Technologies. Une stratégie de partenariat que le développeur de Pleximer veut adopter pour chacun des domaines dans lesquels il compte commercialiser ses nanotubes. « Pour les polymères, nous comptons finaliser un accord cette année », estime Cathy Fleischer. Sa capacité à lier ces partenariats sera d'ailleurs l'un de ses principaux défis pour sa réussite. Même si le marché sur lequel il s'est positionné est potentiellement énorme. Selon une étude du cabinet BBC Research, les nanocomposites à base d'argile représentaient en 2005 environ 25 % de ce marché, devant les composites à base d'oxydes métalliques (19 %), et ceux à base de nanotubes de carbone (15 %). En 2011, ils devraient représenter 44 % du marché, que les projections de BBC Research estiment à plus de 900 millions de dollars (695,3 M€) contre moins de 300 M$ (231,7 M€) en 2005. Compte tenu de ces perspectives, NaturalNano espère dégager un cash flow positif à partir de 2008.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Clariant finalise sa réorganisation

Clariant finalise sa réorganisation

D'ici à 2013, Clariant prévoit de supprimer encore une centaine de postes dans le monde, dont 70 en Europe. Au total, sur cinq ans à compter de 2009, le groupe aura supprimé pas loin de 3 000 postes sur plus de 20 000. L'activité la plus touchée[…]

BASF réorganise ses produits pour le papier

BASF réorganise ses produits pour le papier

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Rhodia démarre une usine en Chine

Rhodia démarre une usine en Chine

Plus d'articles