Nous suivre Info chimie

Conditionnement :Robbins & Myers cède une partie de Romaco

Sujets relatifs :

Hapa et Laetus, deux divisions de Romaco, changent de mains. L'Américain Robbins & Myers (Dayton, Ohio), fournisseur de technologies pour les secteurs de l'énergie, de la chimie et de la pharmacie, qui possède Romaco depuis 2001, les a en effet vendues au constructeur italien de machines Coesia. Montant de l'opération: 26 millions d'euros. La première division produit des systèmes d'impression pour le packaging pharmaceutique tandis que Laetus conçoit des systèmes de sécurité (lecteur de codes barres, systèmes de vision industrielle) également pour la pharmacie. À elles deux, elles ont représenté 35 Mh de ventes en 2005, sur un total de 604,8 M$ (491,7 Me). Revenant sur cette cession, Peter Wallace, p-dg de Robbins & Myers, explique: « Cet accord est cohérent avec notre stratégie visant à réduire notre complexité et améliorer notre focalisation sur nos marchés clés. Cela nous permettra de concentrer nos efforts sur les opportunités de croissance dans les segments Packaging et Processing de Romaco pour augmenter ses ventes et sa profitabilité ». Il faut dire que cette activité est dans le rouge depuis quelque temps. Au deuxième trimestre 2006, la division Packaging a ainsi enregistré un chiffre d'affaires en recul de 7 % à 38,3 M$ (31,1 M€ . Son Ebit quant à lui passe de - 1,5 M$ à - 2,4 M$. Parmi les raisons avancées: des difficultés en Europe et aux États-Unis, dues à la consolidation du secteur pharmaceutique et à des conditions économiques faibles qui ont abouti à des surcapacités. En revanche, les autres divisions de Robbins & Myers se portent mieux. La première, Fluid Management, comprend les sociétés R&M Energy Systems (pétrole et gaz, forage, pipelines), Moyno (pompes pour eaux usées et secteurs agroalimentaire et chimique) et Tarby (pompes). Avec un chiffre d'affaires de 57,8 M$ (47 M€ ), l'activité a progressé de 22,1 %. Son Ebit, quant à lui, progresse de 34 % à 12,7 M$, notamment grâce à la forte demande en forages pétroliers et explorations gazières. Deuxième activité avec 53,9 M$ de chiffre d'affaires, la division Process solutions inclut Edlon qui produit des équipements, des réacteurs et des colonnes pour l'industrie chimique, pharmaceutique et l'électronique, Chemineer (équipements de mélange industriel) et R&M Reactor Systems. Malgré une baisse du chiffre d'affaires de 5,6 % par rapport au deuxième trimestre 2005, son Ebit a progressé de 4 %, notamment grâce à la vente de ses parts dans un joint-venture en Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

L'ingénieriste indien a annoncé la signature d'un contrat avec le groupe Dangote pour un projet pétrochimique au Nigéria. Cet accord, qui s'élève à 139 M$, prévoit la construction par Engineers India Ltd (EIL) d'une raffinerie de 400 000 barils[…]

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Plus d'articles