Nous suivre Info chimie

Conjoncture/La chimie suisse a augmenté ses exportations de 5,6 % en 1998

Sujets relatifs :


Les exportations de l'industrie chimique et pharmaceutique suisse ont progressé de 5,6 % en 1998 en dépit de la crise asiatique, à 31,3 milliards de francs suisses (19,6 Mrds d'euros), a indiqué vendredi la Société suisse des industries chimiques (Ssic). Ces ventes correspondent à 27,4 % de l'ensemble des exportations helvétiques. Le principal débouché de l'industrie chimique et pharmaceutique suisse reste l'Union européenne (UE) qui a absorbé 60 % de ses exportations. Les ventes en direction de l'UE ont progressé légèrement plus que la moyenne, avec une hausse de 6,4 %. Les exportations vers l'Amérique latine ont crû de 12 %. La Ssic note, en particulier, de remarquables taux de croissance vers le Brésil (+ 21,6 %) et l'Argentine (+15,6%). En revanche, "les exportations n'ont augmenté que d'un décevant 3,6 % vers les Etats-Unis et ont reculé de 2,4 % vers l'Asie en général", ajoute la Ssic. Le recul sensible des livraisons à l'Asie du Sud-Est n'a pas pu être compensé par les hausses enregistrées à destination de la Chine (+ 12,8 %) et de Taïwan (+ 5,9 %). Les ventes au principal débouché asiatique, le Japon, ont stagné. En 1998, les importations de produits chimiques ont, par ailleurs, atteint 17,8 Mrds FS (11,1 Mrds d'euros), soit 6 % de plus qu'en 1997. La branche boucle par conséquent 1998 sur un excédent de 13,5 Mrds FS (+ 4,7 %). La Suisse achète surtout à l'UE, qui fournit 80 % du total des produits chimiques importés. Les entrées en provenance de l'UE se révèlent en hausse de 5,6 % en 1998, soit légèrement moins que la moyenne totale. Les achats aux Etats-Unis (+ 25,3 %) et en Europe de l'Est (+ 9,8 %) ont fortement progressé, tandis que les commandes à l'Asie ont au contraire, et de façon assez surprenante, légèrement régressé (- 0,5 %). n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles