Nous suivre Info chimie

Conjoncture/Prévisions en recul pour Hoechst

Sujets relatifs :


Hoechst a lancé un avertissement sur ses bénéfices 1998, révisant ses prévisions à la baisse à cause d'une détérioration plus grave que prévue de ses marchés clés et de problèmes internes. "Sur la base des plus récentes analyses, le groupe Hoechst s'attend à ce que le bénéfice par action ainsi que le bénéfice opérationnel comparable soient en dessous du niveau de l'an passé à cause de la détérioration des conditions du marché mondial", a indiqué le groupe francfortois. Le groupe misait auparavant sur un bénéfice opérationnel 1998 équivalent à celui de l'année dernière, soit 3,65milliards de DM. La Bourse de Francfort a sanctionné la nouvelle par une baisse du titre dépassant 6%. Hoechst, qui est en pleine mutation vers un groupe dédié uniquement aux "sciences de la vie" et se désengage progressivement de son domaine chimique livre un calcul à périmètre comparable de ses comptes, censé refléter la réelle évolution de ses affaires. Ce recul des prévisions est lié à un certain nombre de difficultés, citées par Klaus Schmieder, directeur financier du groupe. Le premier problème concerne Centeon, filiale pharmaceutique 50/50 de Hoechst et du français Rhône-Poulenc, qui amputera le résultat net du groupe allemand d'un montant compris entre 40 et 75M$, soit entre 65 et 125M de DM (perte de 80 à 150M$ pour l'ensemble de Centeon selon des chiffres fournis par Rhône-Poulenc). L'usine de Kankakee (Illinois), à l'arrêt depuis la mi-août à la suite d'une enquête concluant au non-respect de la réglementation de la FDA dans la production de produits sanguins, doit reprendre partiellement à la fin de ce mois ou au début du mois prochain, a indiqué le directeur financier. Deuxièmement, la filiale Celanese (chimie de base) a "été particulièrement affectée par une détérioration cyclique de ses marchés, qui s'est manifestée entre autres par une faible demande", a ajouté M. Schmieder. Le bénéfice avant impôts de activités chimiques, dont Celanese représente la plus grosse part, sera inférieur d'environ 120millions de DM à la prévision du groupe pour 1998, a-t-il indiqué, précisant que Hoechst allait "tout faire pour réduire les coûts internes" de sa filiale, sans préciser les mesures envisagées. Le lancement en Bourse de Celanese en tandem avec une autre filiale de Hoechst, Ticona (plastiques techniques), est "retardé dans son calendrier par les récentes fortes chutes de la Bourse. Un plan sera annoncé avant la fin de cette année", a précisé le directeur financier du groupe. D'autres désinvestissements prennent aussi du retard. Ainsi les négociations pour la vente d'Herberts à l'américain KKR ne sont toujours pas closes (Chimie Hebdo n°19; p.26). En revanche Hoechst a confirmé la cession de ses résines Vianova à la Deutsche Morgan Grenfell pour 900MDM (Voir p. 11). Troisième point noir : Hoechst Marion Roussel (HMR), filiale pharmaceutique, qui souffre sur les marchés russe et sud-américain, selon M. Schmieder. Ce dernier estime cependant que les problèmes de HMR dans ces deux régions devraient être surmontés l'an prochain. Le bénéfice imposable de HMR sera inférieur d'environ 100millions de DM au montant initialement prévu par le groupe. Enfin, la filiale phytosanitaire AgrEvo, détenue à parité 50/50 avec Schering, est affectée par une baisse de la demande et des prix en Amérique du Sud. Les coûts d'acquisition des activités de semences hybrides de l'américain Cargill pèseront de surcroît sur le résultat. Hoechst attend aussi pour AgrEvo, un résultat imposable en retrait de 100MDM. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles