Nous suivre Info chimie

Contraction de 0,7 % en 4 mois pour la chimie de l'UE

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Contraction de 0,7 % en 4 mois pour la chimie de l'UE

BASF

La production chimique de l'UE s'est contractée de 0,7 % sur la période janvier-avril 2016, par rapport aux quatre premiers mois de 2015, rapporte le Cefic dans sa dernière note conjoncturelle en date du 6 juillet. Ce niveau de production est inférieur de 5,9 % au pic enregistré avant-crise, en 2008. Sur les quatre premiers mois de l'année, quatre grands secteurs affichent une production en berne : la pétrochimie (-0,7 %), les savons et détergents (-1,8 %), les inorganiques de base (-2,4 %) et surtout l'agrochimie avec un plongeon de 11,2 %. La production des segments gaz industriels et caoutchoucs a progressé en dessous des 1 %, celle des peintures et revêtements enregistre un bond de 1,3 %. Les meilleurs segments sont les parfums et préparations pour toilettes (+2,4 %), plastiques primaires (+2,7 %), et colorants et pigments (+3,1 %). Les prix ont enregistré une baisse de 3,8 % au cours des quatre premiers mois de 2016, en glissement annuel. Sans surprise, les prix des matières pétrochimiques souffrent le plus (-8,4 %), devant ceux des polymères (-2 %). Les prix des spécialités se sont contractés de 0,8 %, ceux des produits de grande consommation ont progressé de seulement 0,1 %.
 

Avec la contraction des productions et des prix, la valeur des ventes de la chimie de l'UE a faibli de 3,1 % entre les premiers trimestres 2015 et 2016. Les ventes intra-UE ont même baissé de 4,8 %. Toutefois, l'excédent commercial de la chimie de l'UE a continué de se bonifier. Avec 9,8 milliards d'euros au premier trimestre 2016, c'est 0,3 Mrd € de plus qu'au premier trimestre 2015. Les échanges avec la zone Europe hors UE ont largement contribué à ce résultat. L'excédent enregistré y atteint 2,6 Mrds € au premier trimestre, soit un gain de 0,8 Mrd € en un an. Les importations depuis la Russie ont plongé de 19,1 %, tandis que les exportations vers la Russie ont diminué de 6,7 %. L'excédent commercial avec l'Asie, hors Chine et Japon, a progressé de 149 M€ en un an, à 1,78 Mrd € pour le premier trimestre. En revanche, l'excédent avec les États-Unis a fondu de 0,43 Mrd € en un an, à 1,07 Mrd €.
 

Sur le front de l'emploi, le Cefic note aussi que le nombre de salariés de la chimie dans l'UE est passé de 1,167 M à 1,171 M entre le dernier trimestre 2015 et le premier trimestre 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Le chimiste suisse Clariant a fait part de son intention d’adapter et recentrer son organisation après plusieurs désinvestissements. Cette opération aura pour conséquence la suppression d’un millier de[…]

25/11/2020 | RestructurationPanorama
Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Développement durable : Le Cefic planifie un ensemble d’indicateurs

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Plus d'articles