Nous suivre Info chimie

Contraction de 0,7 % en 4 mois pour la chimie de l'UE

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Contraction de 0,7 % en 4 mois pour la chimie de l'UE

BASF

La production chimique de l'UE s'est contractée de 0,7 % sur la période janvier-avril 2016, par rapport aux quatre premiers mois de 2015, rapporte le Cefic dans sa dernière note conjoncturelle en date du 6 juillet. Ce niveau de production est inférieur de 5,9 % au pic enregistré avant-crise, en 2008. Sur les quatre premiers mois de l'année, quatre grands secteurs affichent une production en berne : la pétrochimie (-0,7 %), les savons et détergents (-1,8 %), les inorganiques de base (-2,4 %) et surtout l'agrochimie avec un plongeon de 11,2 %. La production des segments gaz industriels et caoutchoucs a progressé en dessous des 1 %, celle des peintures et revêtements enregistre un bond de 1,3 %. Les meilleurs segments sont les parfums et préparations pour toilettes (+2,4 %), plastiques primaires (+2,7 %), et colorants et pigments (+3,1 %). Les prix ont enregistré une baisse de 3,8 % au cours des quatre premiers mois de 2016, en glissement annuel. Sans surprise, les prix des matières pétrochimiques souffrent le plus (-8,4 %), devant ceux des polymères (-2 %). Les prix des spécialités se sont contractés de 0,8 %, ceux des produits de grande consommation ont progressé de seulement 0,1 %.
 

Avec la contraction des productions et des prix, la valeur des ventes de la chimie de l'UE a faibli de 3,1 % entre les premiers trimestres 2015 et 2016. Les ventes intra-UE ont même baissé de 4,8 %. Toutefois, l'excédent commercial de la chimie de l'UE a continué de se bonifier. Avec 9,8 milliards d'euros au premier trimestre 2016, c'est 0,3 Mrd € de plus qu'au premier trimestre 2015. Les échanges avec la zone Europe hors UE ont largement contribué à ce résultat. L'excédent enregistré y atteint 2,6 Mrds € au premier trimestre, soit un gain de 0,8 Mrd € en un an. Les importations depuis la Russie ont plongé de 19,1 %, tandis que les exportations vers la Russie ont diminué de 6,7 %. L'excédent commercial avec l'Asie, hors Chine et Japon, a progressé de 149 M€ en un an, à 1,78 Mrd € pour le premier trimestre. En revanche, l'excédent avec les États-Unis a fondu de 0,43 Mrd € en un an, à 1,07 Mrd €.
 

Sur le front de l'emploi, le Cefic note aussi que le nombre de salariés de la chimie dans l'UE est passé de 1,167 M à 1,171 M entre le dernier trimestre 2015 et le premier trimestre 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles