Nous suivre Info chimie

Copci-Metamine opte pour une stratégie de croissance par marché

D.O.
Se développer en s'appuyant sur une stratégie focalisée par marché industriel.

Telle est l'ambition de Copci-Metamine, distributeur français de produits chimiques de spécialité. Cette entité est née de la fusion entre la société Copci, créée en 1956, spécialisée dans le trading de produits chimiques en Asie, et Metamine, entreprise fondée en 1968 et experte dans les produits pour le secteur de la fonderie. « Après la reprise et la fusion des activités des deux sociétés en 2007, nous avons décidé de l'orienter davantage sur la distribution de produits chimiques, suite à l'ouverture du marché asiatique sur lequel nous étions très bien positionnés », raconte François-Xavier Du Passage, président de Copci-Metamine. Depuis, la société s'est bien développée, employant 19 collaborateurs sur deux sites (à Annecy en Haute-Savoie et à Hong-Kong), et affichant un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros en 2012. « Nos ventes en 2012 se répartissent entre différents secteurs : 35 % en chimie, 35 % dans le secteur du plastique, 15 % en fonderie et 15 % dans l'industrie du caoutchouc », précise François-Xavier Du Passage. Avant d'ajouter : « En 2013, notre chiffre d'affaires devrait se maintenir au même niveau. Cependant, nous observons une légère hausse de l'activité en chimie, notamment dans les peintures et les silicones, ainsi qu'une diminution des ventes dans le secteur plastique, liée à l'état actuel du marché ». Le chiffre d'affaires est principalement généré dans l'Hexagone (80 %), le reste l'étant à l'export (Allemagne, Benelux, Mexique, États-Unis, etc.). Pour les années à venir, Copci-Metamine compte consolider ses activités, notamment sur le secteur des peintures, des silicones et du caoutchouc, en développant de nouveaux partenariats. A l'instar de celui qu'il vient de signer avec United Initiators (ex-Degussa) pour la distribution en France de persulfates et de monopersulfates employés dans le domaine des polymères et du traitement de l'eau. « Nous possédons également d'autres partenariats privilégiés en Turquie et en Arabie Saoudite, et nous sommes en cours de négociations pour d'autres à venir », indique le dirigeant. Avant de conclure : « Notre volonté est de continuer à gagner en connaissances sur les différents marchés afin d'accompagner au mieux les industriels. Nous souhaitons avant tout consolider nos activités existantes qui sont pour la plupart très récentes, sans oublier d'être à l'affût d'éventuelles opportunités sur de nouveaux marchés ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Azelis ouvre un laboratoire d’applications en Italie

Azelis ouvre un laboratoire d’applications en Italie

Le distributeur d’ingrédients chimiques de spécialités Azelis a procédé à l’inauguration d’un laboratoire d’applications à Milan en Italie. Dédié aux[…]

Trescal acquiert Australian Calibrating Services

Trescal acquiert Australian Calibrating Services

Lancement du Projet 3D sur le captage de CO2

Lancement du Projet 3D sur le captage de CO2

Endress+Hauser inaugure une extension en Suisse

Endress+Hauser inaugure une extension en Suisse

Plus d'articles