Nous suivre Info chimie

Corbion dévoile son plan Advance 2025

Dinhill On
Corbion dévoile son plan Advance 2025

© Total Corbion PLA

Le spécialiste de l’acide lactique et de ses dérivés Corbion a détaillé, le 9 mars, à Amsterdam (Pays-Bas), sa stratégie de croissance pour la période 2020-2025 à l’occasion de son événement Capital Markets Day.

Baptisé Advance 2025, ce plan veut faire du groupe un acteur indispensable des conservateurs durables des aliments et de l’acide lactique.

Trois segments d'activité

Pour ce faire, il s’est réorganisé en trois business units (BU) : Solutions alimentaires durables, Acide lactique et spécialités, et Incubateur. Au sein de la première division, Corbion veut se focaliser sur le développement d’ingrédients naturels de conservation de la viande, et de composés fonctionnels pour la boulangerie. Pour l’activité Acide lactique et spécialités, le groupe néerlandais entend capitaliser sur le marché croissant de l’acide lactique (dont le PLA), des lactates, des esters de lactate et des biopolymères. À ce propos, Corbion a entamé la construction d’une usine de 125 000 t/an d’acide lactique, à Rayong, en Thaïlande. Sa mise en en service est prévue pour 2023. Enfin, la BU Incubator, comme son nom l’indique, vise à débloquer des investissements au stade précoce pour le développement de certains produits : les oméga-3 d’origine algale pour la pisciculture, les protéines d’algues, et les copolymères à libération contrôlée issus d’acide lactique.

Se séparer d'activités non stratégiques

Dans le cadre de cette réorganisation, Corbion a constaté que 17 % de ses ventes totales viennent d’actifs jugés non stratégiques. Ainsi, le groupe envisage notamment de sortir de l’acide 2,5-furanedicarboxylique (FDCA) et étudie la question pour les tensio-actifs. Avec son plan Advance 2025, Corbion prévoit d’investir entre 60 et 70 millions d’euros par an. Ce qui lui permet d’espérer une croissance organique de ses ventes de 4 à 7 %, et une marge d’Ebitda supérieure à 17 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Biopolyéthylène : Braskem et SCG Chemicals veulent produire en Thaïlande

Biopolyéthylène : Braskem et SCG Chemicals veulent produire en Thaïlande

  Le producteur de biopolymères brésilien Braskem a signé un protocole d’accord avec la société pétrochimique thaïlandaise SCG Chemicals pour étudier la faisabilité[…]

16/09/2021 | PolyéthylèneChimie verte
Le fonds SPI attend sa reconduction pour continuer à financer l’industrialisation

Le fonds SPI attend sa reconduction pour continuer à financer l’industrialisation

Les clés du succès d’Afyren qui compte lever 80 M€ en Bourse

Les clés du succès d’Afyren qui compte lever 80 M€ en Bourse

Protéines végétales : Roquette ouvre un centre d’expertise

Protéines végétales : Roquette ouvre un centre d’expertise

Plus d'articles