Nous suivre Info chimie

Cotations du 01/06/18 au 06/06/18

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Hormis pour quelques aromatiques de plus faible volume, la majorité des prix contrats pour le mois de juin ont été finalisés la semaine dernière. Les vendeurs semblaient rassurés d'avoir pu conclure rapidement alors que les prix du pétrole brut et des matières premières sont en train de s'adoucir. Le prix du Brent a fléchi d'un dollar et demi, à 45,43 $/baril. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a perdu 30 E/t. Les prix contrats des oléfines pour juin avaient été finalisés la semaine précédente (CPH n°846). Le prix spot de l'éthylène a faibli de 10 E/t en raison de grande disponibilité. Les prix spot du propylène et du butadiène se sont en revanche relevés de 30 E/t. Les opérateurs de vapocraqueurs utilisent pourtant plus de charges lourdes actuellement mais les productions de C3 et C4 sont toutefois limitées en raison d'une activité moindre du côté des raffineries. Mais les acheteurs de butadiène tablent sur un assouplissement du prix en juillet ou en août.
 

Le marché des aromatiques a été disparate. Le prix spot du benzène a glissé de 10 $/t, celui des mélanges de xylène a dérapé de 30 E/t. Celui du toluène a, en revanche, forci de 30 $/t. La situation est inhabituelle. La demande en benzène à l'export s'est contractée alors qu'elle s'est renforcée pour le toluène. Du coup, les raffineurs se concentrent sur le toluène malgré une demande faible en Europe.
 

Les prix contrat des isomères du xylène devraient être établis sous peu. En aval, les résines PET pour les bouteilles vont entamer leur plus forte saison : l'été.
 

Le prix contrat du styrène pour le mois de juin s'est négocié, de manière surprenante, en hausse de 60 E/t. Les observateurs du marché s'attendaient pourtant à un prix stable voire à une légère décrue. Les clients décrient déjà ce prix, soulignant qu'il représente désormais un premium de 200 $/t, soit plus de 15 %, sur le prix spot actuel.
 

Parmi les intermédiaires, le prix contrat de l'acrylonitrile a été très vigoureux avec un gain de 93 E/t. Le prix spot a réagi avec une envolée de 120 $/t. Le schéma était bien différent pour l'éthylène glycol. Le prix contrat de juin s'est négocié en hausse de seulement 6 E/t. Le prix spot a rebondi de 30 $/t.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 26/10/2018 au 07/11/2018

Cotations du 26/10/2018 au 07/11/2018

En deux semaines, le déclin des prix s'est fortement accentué et le marché pétrochimique européen est en pleine déconfiture. Pourtant, le niveau bas record du Rhin a quasiment abouti à la[…]

12/11/2018 | Cotations
Cotations du 19/10/2018 au 24/10/2018

Cotations du 19/10/2018 au 24/10/2018

Cotations du 12/10/2018 au 17/10/2018

Cotations du 12/10/2018 au 17/10/2018

Cotations du 05/10/2018 au 10/10/2018

Cotations du 05/10/2018 au 10/10/2018

Plus d'articles