Nous suivre Info chimie

Cotations du 01/09/16 au 07/09/16

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les marchés pétrochimiques européens se sont montrés calmes la semaine dernière. Un effet sans doute des vacances liées à la Fête du travail aux États-Unis et au Canada, mais aussi car les traders ont semblé manquer d'énergie après la conclusion de certains prix contrats la semaine précédente. L'activité a ainsi été décrite comme minimale.
 

Le prix du Brent a trébuché d'un dollar le baril, à 47,26 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a reculé de 10 $/t. Les prix des oléfines sont restés stables. Le seul contrat restant pour septembre, en l'occurrence celui du butadiène, a été finalisé avec un prix en augmentation de 15 €/t.
 

Le marché des aromatiques a été un peu plus remuant. Le prix contrat du benzène pour septembre s'est négocié en repli de 25 $/t. Le prix spot a flanché de 20 $/t. À l'inverse, le prix contrat du toluène pour septembre a bondi de 53 €/t. Ce qui a surpris les observateurs du marché car habituellement la demande en composants pour les carburants décline avec la fin de l'été. Au regard des déclins modérés des prix contrat de l'éthylène et du benzène pour septembre, était attendue une baisse similaire pour celui du styrène. Ce qui s'est confirmé avec un retrait de 20 €/t. Les prix contrat n'ont toujours pas été conclus pour les isomères du xylène. Une légère baisse est entrevue pour le prix contrat du paraxylène. Un rabais de 10 €/t s'alignerait ainsi avec le niveau spot. Le prix contrat de l'orthoxylène pour août est déjà en ligne avec le spot, et peu de changement est attendu.
 

Le prix du méthanol a repris des forces la semaine dernière avec un regain de 20 $/t en raison des inquiétudes sur le bas niveau du Rhin et de probables incidences sur le trafic fluvial.
 

À l'opposé des modestes changements dans les prix contrat de la plupart des commodités, la donne a été très controversée pour l'éthylène glycol. Le prix spot s'est effondré de 140 $/t alors que le prix contrat initial affichait seulement un repli de 30 €/t. Les clients jugent cette évolution très préliminaire et loin d'être acceptée.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 01/09/2016 et le 07/09/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1)
qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du
deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2016 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015.
Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles