Nous suivre Info chimie

Cotations du 02/12/2016 au 07/12/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La semaine dernière a été agitée pour les marchés pétrochimiques en Europe. L'annonce de réduction de production de pétrole de l'Opep a entraîné quelques effets à la hausse sur les prix du brut et ceux des dérivés. Mais le principal contributeur des variations des prix pétrochimiques a été l'état des stocks à l'approche de la fin d'année. Ce qui a affaibli les prix des polymères et limité les gains des intermédiaires pour fibres.
 

Le prix du Brent a progressé de 4 dollars par baril, à 53 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a gagné 20 $/t. Les prix contrats de décembre pour les oléfines avaient été conclus la semaine précédente (CPH n°783). Des stocks solides et une demande faible ont entraîné les prix spot à la baisse. Celui de l'éthylène s'est effondré de 100 €/t. Ceux du propylène et du butadiène de respectivement 80 €/t et 50 €/t.
 

Du côté des aromatiques, le prix contrat de décembre du benzène a flanché de 28 €/t, celui du toluène de 40 €/t. Pourtant les prix spot ont nettement rebondi sous l'effet de la hausse du prix du brut. Le prix spot du benzène a bondi de 70 $/t, ceux du toluène et des mélanges de xylène de 50 $/t et de 30 $/t. Le prix spot du styrène s'est envolé de 170 €/t pour le mois de décembre, soit une progression de près de 17 %. Le prix spot a seulement gagné 20 $/t. La situation a été plus calme pour les isomères. Le prix contrat de décembre du paraxylène a enregistré un gain de 20 €/t, tandis que celui de l'orthoxylène a été reconduit de novembre à décembre.
 

Le marché du méthanol a continué d'être tendu des deux rives de l'Atlantique, avec des volumes significatifs depuis l'Europe vers l'Amérique du Nord. Les prix se sont maintenus mais les négociations pour le prix du premier trimestre laissent entrevoir une augmentation d'environ 50 €/t, à plus au moins 20 €/t. Le prix du MTBE a progressé de 70 $/t. Le prix contrat de décembre de l'éthylène glycol a été conclu en retrait de 10 €/t.
 

Les prix spot des polymères ont nettement fondu. Ceux du polyéthylène et du polystyrène ont plongé de 100 à 130 $/t. Ceux du polypropylène et du PVC ont abandonné de 40 à 50 $/t. En parallèle, Trinseo a annoncé une augmentation ambitieuse de 170 €/t pour le prix contrat de son polystyrène.

 


 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 02/12/2016 et le 07/120/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire :
(1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016,
(Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2016 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2016. Source : Chimie Pharma Hebdo.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Les marchés pétrochimiques européens sont restés très calmes en ce début de mois de septembre. Il n'y a eu aucune évolution de prix supérieure à 25 €/t au niveau des[…]

09/09/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Plus d'articles