Nous suivre Info chimie

Cotations du 07/06/18 au 20/06/18

La rédaction

Sujets relatifs :

,

À l'aube de l'été, pas le moindre signe de relâche dans les échanges sur les marchés pétrochimiques en Europe. Les prix des principaux hydrocarbures sont demeurés stables. Ce qui indique que les changements ne sont dus qu'à la propre dynamique des marchés.

Celui des oléfines a évolué en ordre dispersé. À l'approche des beaux jours, les taux d'utilisation des capacités des vapocraqueurs sont généralement réduits. Parfois pour des histoires de maintenance, occasionnellement pour éviter les risques de surchauffe. La situation de la production d'éthylène n'a pas vraiment été remise en question, ce qui a limité la variation du prix à une augmentation de 20 E/t. En revanche, le marché est plus tendu pour le propylène et le butadiène, dont les prix ont respectivement augmenté de 40 E/t et de 50 E/t.

Du côté des aromatiques, le prix spot du benzène a bondi de 50 $/t en raison d'un taux d'utilisation en berne dans les raffineries. À l'inverse, le prix spot du toluène a faibli de 20 $/t. Le prix contrat de juin n'a pu être confirmé. Le prix spot des mélanges de xylène a repris 20 $/t sous l'influence des augmentations de prix des isomères. Les prix spot des aromatiques en Amérique du Nord ont, par contre, été tous en retrait. Le prix contrat de l'orthoxylène pour le mois de juin a été conclu en hausse de 35 E/t. Le niveau spot a augmenté de 40 $/t. Le prix contrat du paraxylène pour juin faisait toujours l'objet de tractations. Le prix spot a gagné 10 $/t. Celui du styrène a dévissé de 50 $/t.

Le marché du méthanol s'est réellement tendu en Europe. Le prix spot a bondi de 40 E/t et se négocie désormais au-dessus du prix trimestriel de référence. Habituellement, le prix spot se négocie en dessous. Cette inversion suggère une vraie augmentation du prix de référence pour le troisième trimestre. Le prix spot du MTBE a enregistré un pic à 820 $/t la semaine dernière, mais a renoué dans la foulée avec son niveau.

Le marché des intermédiaires a été agité. La situation n'est pas claire pour l'éthylène glycol. Généralement, l'été est la grande saison pour la demande en PET destiné aux bouteilles en plastiques, mais l'anticipation d'une demande plus soutenue en MEG se fait attendre. En revanche, le marché s'est contracté pour l'acrylonitrile, avec un prix spot en regain de 60 $/t.

Les prix des polymères se sont relevés. Ceux du polyéthylène (PE) ont engrangé des gains de l'ordre de 60 $/t, ceux du polypropylène (PP) de 100 à 130 $/t. Les prix contrats de mai pour le PE ont progressé de 20 E/t, ceux du PP de 60 à 80 E/t. Le prix contrat du polystyrène pour juin s'est envolé de 200 E/t en raison de l'augmentation des prix du monomère.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 19/06/2019 au 24/06/2019

Cotations du 19/06/2019 au 24/06/2019

Les tensions dans le golfe Persique ont monté en flèche cette semaine, entraînant finalement une réaction sur les prix du pétrole brut. Les stocks abondants ont atténué la volatilité des[…]

01/07/2019 | Spot-scopeCotations
Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Plus d'articles